«Pour créer Nintendo Labo, nous avons relevé de nombreux défis»

Ancré dans l'ADN de Nintendo, le concept d'amusement au sens large prend un nouveau virage avec Nintendo Labo. Une série de kits en carton à monter soi-même pour interagir d'une nouvelle manière avec la Switch.

Alors que la console hybride de la firme de Kyoto s'est écoulée à environ 15 millions d'exemplaires dans le monde depuis son lancement en mars 2017 -dont plus d'un million en France-, celle-ci commercialise ce vendredi 27 avril ce concept inédit. A l'heure de la tendance Do it Yourself, nous avons pu interviewer les têtes pensantes à l'origine du projet Nintendo Labo et de ses Toy-Con, jouets en carton, qui accompagnent cette expérience. Kouichi Kawamoto, directeur Nintendo Switch et producteur de Nintendo Labo, Tsubasa Sakaguchi, directeur de Nintendo Labo et Yoshiyasu Ogasawara, chef du hardware Nintendo Labo reviennent, pour CNEWS, aux origines de leur création.

Comment est née l'idée de concevoir Nintendo Labo ?

Kouichi Kawamoto : Une fois la conception de la Nintendo Switch finalisée, nous avons travaillé à la création de toutes sortes de prototypes, avec pour but de créer quelque chose de simple, que seuls la Nintendo Switch et les Joy-Con pouvaient offrir. Nintendo Labo est tout simplement né de ce processus.

nintendo_labo_itw.jpg

De gauche à droite : Kouichi Kawamoto, Yoshiyasu Ogasawara, Tsubasa Sakaguchi.

Aviez-vous opté pour le carton dès le début ou avez-vous envisagé d'autres matériaux ?

Kouichi Kawamoto : Au départ, nous utilisions du plastique pour concevoir des prototypes avec une imprimante 3D, mais cela ne nous permettait pas de passer efficacement par le cycle de création, d'ajustement et de test. Quand nous avons essayé d'utiliser du carton, nous avons découvert que non seulement vous pouvez le monter vous-même, mais aussi que vous pouvez le modifier et même le transformer selon votre imagination en quelque chose de complètement différent, tout en apprenant comment fonctionne la création ! Nous avons pensé que cela pourrait en fait être une partie amusante de l'expérience finale et nous avons donc décidé d'utiliser du carton.

Quels ont été les principaux défis à relever pour concevoir tous ces jeux en carton ?

Tsubasa Sakaguchi : Nous avons relevé de nombreux défis. L'un d'eux m'a particulièrement marqué. Quand le design était presque définitif, nous avons fait un test avec des consommateurs en Amérique et au Japon. Il s'est avéré qu'ils avaient plus de mal à fabriquer le Toy-Con que ce à quoi nous nous attendions. C'était un énorme choc et je suis tombé en sanglots, seul dans ma chambre d'hôtel.

Yoshiyasu Ogasawara : À la lumière des résultats du test, nous avons fait quelques changements majeurs afin que le Toy-Con soit plus facile à assembler, comme ajouter plus d'impressions sur les pièces pour faire ressortir quel côté était le devant et lequel était le verso. Nous avons également revu les conceptions en carton pour réduire la quantité de travail nécessaire pour les assembler.

Avez-vous l'intention de vendre des produits officiels (autocollants, crayons ...), afin de personnaliser les créations de Nintendo Labo ?

Kouichi Kawamoto : Nous prévoyons en effet de lancer un ensemble de personnalisations comprenant du ruban adhésif décoratif et des autocollants. Vous pouvez également personnaliser votre Toy-Con comme vous le souhaitez, et ce quelle que soit votre papeterie.

robot_nintendo_labo.jpg

Avez-vous une anecdote à nous raconter sur la genèse de Nintendo Labo ? Comment avez-vous eu l'idée de faire cet incroyable robot par exemple ?

Tsubasa Sakaguchi : Il y a eu d'innombrables prototypes, donc je n'ai pas d'histoire spécifique sur sa genèse. Cependant, je peux vous confier quelque chose sur le robot. L'un des prototypes que nous avons fait était un véritable tank en carton. Cependant, parce que cela supposait de s'assoir sur le dessus de ce véhicule, il était très susceptible de casser sous le poids de l'utilisateur. C'est alors que nous avons remarqué que porter la boîte comme un sac à dos au lieu de la mettre sur le sol, n'avait aucun impact sur la résistance du carton. Cette formule laissait également les joueurs en mesure d'utiliser les capteurs des Joy-Con. C'est ainsi que nous avons eu l'idée de fabriquer le robot.

Depuis la Famicom en 1983 (NES en France), il y a toujours eu un désir de concevoir des expériences uniques chez Nintendo. Comment travaillez-vous ?

Kouichi Kawamoto : Il y a beaucoup de gens chez Nintendo qui veulent faire des choses qui surprennent les consommateurs d'une manière passionnante et nouvelle, comme avec Nintendo Labo. Nous travaillons jour après jour sur différents prototypes et projets. Nintendo Labo est l'un de ces projets créés, développés et réalisés dans cet environnement.

Nous nous efforçons constamment de créer de nouvelles surprises amusantes jamais vues auparavant.Kawamoto San,

Nintendo Labo démontre la modularité de la Switch. Ici la console ne devient pas nécessairement un objet dédié au jeu vidéo, mais au jeu dans un sens global. Les prochaines «surprises» autour de cette console vont-elles suivre cet objectif ?

Kouichi Kawamoto : Nintendo est à la fois un constructeur de consoles et, en même temps, un groupe de créateurs de logiciels qui développent de nombreuses séries de jeux populaires dans le monde entier. Nous nous efforçons constamment de créer de nouvelles surprises amusantes qui n'ont jamais été vues auparavant grâce à l'union du matériel et des logiciels. Bien qu'il semble que cette combinaison de Nintendo Switch avec du carton était tout à fait inattendue, le Nintendo Labo était le résultat de ces efforts. Nous continuerons donc à travailler pour créer de nouvelles expériences de divertissement à l'avenir.

nintendo_labo_famille.jpg

Quel serait le concept de Nintendo Labo de vos rêves, si vous aviez tous les moyens nécessaires pour le faire ?

Tsubasa Sakaguchi : Le budget et la qualité des idées ne sont pas proportionnels au développement de produits susceptibles de surprendre et de ravir les consommateurs. Au contraire, je suis impatient de voir quels genres de jeux les gens vont inventer avec leurs propres idées en utilisant Nintendo Labo.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles