IFA 2018 : les 7 annonces à retenir du salon high-tech de Berlin

Les constructeurs de téléviseurs ont notamment mis l'accent sur la 8K. [© C.Catherinot/Samsung]

Le monde de la high-tech fait sa rentrée ce vendredi 31 août à Berlin. L'IFA, l'un des plus gros rendez-vous du secteur, est le traditionnel théâtre d'annonces de la part des acteurs de ce domaine qui lancent leurs produits phares en vue des fêtes de fin d'année.

Evalué à plus de 854 milliards d'euros sur l'ensemble de l'année 2018, le marché mondial de l'électronique et de l'électroménager devrait profiter d'une légère croissance (+0,8 %) par rapport à l'année 2017, estiment les organisateurs de l'événement. Pour cette nouvelle édition, l'accent est mis principalement autour des téléviseurs aux formats toujours plus grands et à la commercialisation de la 8K. Par ailleurs, les enceintes connectées poursuivent leurs percées dans les foyers, avec de nouveaux modèles toujours plus performants sur le plan acoustique.

Parallèlement, les robots paradent toujours dans les allées avec un développement de l'intelligence artificielle toujours plus impressionnant. Toutefois, il faudra se montrer encore patient puisque leur arrivée dans les foyers ne se généralisera pas encore cette année. Et c'est davantage l'exosquelette dévoilé par LG sur son stand qui a suscité la curiosité des visiteurs.

Samsung commercialise (déjà) ses téléviseurs 8K

img_3055.jpg

© C.Catherinot/Samsung

A peine installée dans les foyers, la 4K est en passe d’être «ringardisée» par la 8K. Le salon IFA s’est affiché comme la vitrine de cette nouvelle résolution d’écran. ­Samsung, LG, Haier ou encore Sharp y faisaient la démonstration de leurs nouvelles dalles, dont la définition est quatre fois supérieure à celle de la 4K UHD. Et si certains dévoilaient des prototypes, d’autres sont déjà prêts pour leur commercialisation, à l’instar de Samsung. Le constructeur sud-coréen a annoncé sa nouvelle gamme, qui arrivera en France dès octobre. Le modèle QLED 8K Q900R offre ainsi une définition d’image de 33 millions de pixels, qui permettra d’offrir des tailles d’écran toujours plus grandes, jusqu’à 85 pouces de diagonale, soit 216 cm.

Toutefois, les visiteurs s’interrogent sur l’adoption si rapide de cette définition appelée à devenir le standard de la prochaine décennie. «Lorsqu’on achète un téléviseur, on se projette dans les sept à neuf prochaines années, et ces nouveaux modèles sont prêts pour l’avenir», souligne Alexis Rolin, directeur marketing produits TV, audio et vidéo chez Samsung France. Si les vidéos 8K sont très rares, la firme compte sur l’exploitation de ce format par les chaînes de télévision dès 2020. Et pour profiter des contenus actuels sur ce type d’appareil, Samsung mise sur l’intelligence artificielle avec un système d’upscaling, capable d’apprendre comment traiter des images de résolution inférieure (Full HD, 4K…) pour en améliorer la qualité. Une technologie qui a un prix : à partir de 5.000 euros.

Philips mise sur un son haut de gamme pour ses téléviseurs

oled_903_front.jpg

© Philips TV/TP Vision

L'image, sans oublier le son. Voici le leitmotiv qui anime les équipes de Philips TV pour cette rentrée. Le groupe TP Vision, détenteur de la marque, a annoncé lors de l'IFA son OLED+ 903,  le premier fruit de son partenariat avec Bowers & Wilkins. Une société britannique que les audiophiles connaissent bien. Ce téléviseur 4K qui profite de l'OLED pour des noirs profonds et du système Ambilight, avec un système de LED capables de projeter des jeux de lumières, se voit adjoindre une barre de son, conçue avec Bowers & Wilkins. Celle-ci intègre deux hauts-parleurs et un subwoofer pour livrer un son annoncé comme impressionnant, compte tenu de sa taille. L'OLED+ 903 sera disponible dès octobre en 55 et 65 pouces, leur tarif n'a pas encore été communiqué.

Sonos veut connecter les enceintes classiques

sonos_amp_05.jpg

© Sonos

Champion des enceintes connectées, Sonos veut réconcilier les installations audio analogiques pour les marier à l'ère numérique avec son nouveau Sonos Amp. Un modèle sobre et compact qui peut être relié à toute source audio et surtout aux enceintes filaires classiques, qui ont toujours du beau son à revendre. Une idée intéressante à l'heure de l'obsolescence programmée. Concrètement, ce petit amplificateur est pensé pour intégrer la plupart des appareils audio à l'écosystème connecté Sonos. L'objet est compatible avec plus de cent services en streaming, ainsi qu'AirPlay 2 pour y adjoindre les produits Apple. Les mélomanes et Sonos addicts devront se montrer un peu patients, puisque l'appareil ne sera commercialisé qu'à partir de février 2019, à un tarif de 699 euros.

La montre smartphone de Nubia

Marque haut de gamme du groupe chinois ZTE, Nubia donnait à voir une montre étonnante lors de l'IFA. La Nubia-α (Alpha) entend complètement remplacer le smartphone, grâce à un écran flexible qui court autour du poignet de son porteur. Si le fabricant n'est pas rentré dans le détails de ses spécificités, il a toutefois promis un certain nombre de fonctionnalités. Ainsi, il sera possible de passer des appels audio et vidéo (grâce à sa caméra embarquée), tandis que son écran flexible permettra de naviguer sur Internet, de consulter mails, messageries et SMS, et de suivre ses données biométriques (cardiofréquencemètre...). La Nubia-α sera commercialisée en Chine d'ici à la fin de l'année à un tarif encore non précisé.

Un smartphone à écran OLED chez Sony

xperia_xz3_sony.jpg

© Sony

Sony a profité de l'IFA pour présenter son nouveau smartphone, le Xperia XZ3. Un modèle puissant qui emprunte beaucoup au XZ2, mais intégrant un écran OLED HDR de 6 pouces du plus bel effet. Le choix de l'OLED assure à ce smartphone, qui intègre des technologies liées aux téléviseurs Bravia de la marque japonaise, des noirs profonds, à l'instar de l'iPhone X d'Apple qui mise sur cette technologie. De quoi profiter pleinement des contrastes et du rendu des couleurs. Sous sa coque, le XZ3 profite d'un processeur Qualcomm Snapdragon 845, l'un des plus puissants du marché. Tout comme le XZ2, ce modèle haut de gamme sera capable de filmer en 4K HDR nativement. Le lancement du Xperia XZ3 est programmé pour octobre, au prix de 799 euros.

Un exosquelette chez LG

000_18p76j.jpg

© T.SCHWARZ / AFP

Outre la présentation de ses futurs téléviseurs OLED 8K, LG a exposé un objet de curiosité sur son stand : un exosquelette. Si celui-ci ne faisait l'objet d'aucun démonstration (du moins pour le quidam), le CLOi Suit Bot se veut l'exemple même de la technologie au service de la pénibilité du travail. Une fois revêtu, cet appareil est sensé épouser les jambes et le dos d'un ouvrier devant supporter des charges lourdes durant son activité. Transporter une caisse ou déplacer un meuble, par exemple, ne devrait plus poser de problème sur le long terme. L'exosquelette a en effet pour rôle de compenser nos muscles et le poids supporté par les os du corps. Autre usage envisagé, permettre à une personne handicapée moteur de se lever. Reste que ce CLOi Suit Bot semble encore loin d'être lancé à grande échelle.

le futur du patin à roulette chez Segway

La mode des hoverboards commence à s’essoufler et déjà Segway prépare la relève. Connue pour ses gyropodes qui ont envahi la Silicon Valley, la marque américaine -récemment rachetée par le chinois Ninebots- vient de présenter des patins d’un nouveau genre. Les Drift W1 ont ainsi glissé sur les tapis de l’IFA. Ces modèles électriques, vendus environ 400 euros, sont capables de propulser leur porteur à 12 km/h, pour une autonomie de 45 minutes. Surtout, ces rollers high-tech peuvent être rangés dans un sac pour un minimum d’encombrement et un poids total de 7 kilos.

Et si leur usage nécessite un temps d’adaptation, ainsi qu’un casque et un bon sens de l’équilibre, ceux-ci sont tout de même autostabilisés afin d’éviter les chutes intempestives. Des feux arrières à LED sont également intégrés, afin de signaler leur porteur lors d’une virée nocturne. Si les Drift W1 ont fait sourire les visiteurs dans les allées relativement plates du salon allemand, reste à savoir ce qu’ils valent sur route, ainsi que face à la problématique des trottoirs.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles