Ride 3 : une simulation moto très prometteuse

Genre étonnamment peu exploité sur consoles et PC, la simulation moto compte encore de trop rares titres capables de satisfaire les amoureux des belles mécaniques. Un triste constat que Ride 3 pourrait bien réparer lors de sa sortie annoncée pour le 30 novembre.

Nous avons pu essayer en avant-première ce jeu vidéo peaufiné avec passion par le studio italien Milestone. Un titre qui ambitionne non seulement de devenir la nouvelle simulation de référence, mais aussi un véritable « Wikipedia de la moto », pour les bikers en mal de sensations fortes durant la période hivernale.

ride-3-liste-des-motos-preview.jpg

Et force est de constater qu’après quelques tours de roues, Ride 3, attendu sur PS4, Xbox One et PC, devrait tenir toutes ses promesses. Plus de 230 deux-roues sont ainsi prêts à sortir du garage pour faire rugir leur moteur, aussi bien sur des circuits légendaires que sur des routes mythiques du monde entier, pour un total de 30 pistes proposées. Du célèbre Laguna Seca, aux Etats-Unis, jusque dans la campagne italienne, les montures livrées par Ducati, Aprilia, Honda, Kawasaki, Suzuki ou encore Triumph n’attendent qu’à ce que l’on s'équipe d'un casque et que l'on tourne la poignée des gaz pour s’évader. A ce titre, Ride 3 ne fait pas seulement la part belle aux sportives, et les modèles trails, routières, scrambler... invitent les passionnés à s'assoir sur leur selle.

Le jeu, que nous avons pu tester sur Xbox One X, se révèle d’une beauté visuelle impressionnante, avec un bel effet de vitesse à la clé. Et si, sur les circuits que nous avons vu, il n'atteint pas les standards graphiques fixés par les dernières simulations auto, comme Forza Horizon 4 ou Gran Turismo Sport, Ride 3 se montre très costaud, avec un souci du détail qui force le respect.

Sur cette version preview et non finalisée, la physique des deux-roues a été intelligemment travaillée, avec un poids du pilote mieux intégré, de sorte que la vue subjective à hauteur de son casque est particulièrement grisante et riche en sensations. Sur ce point, Milestone a su tirer les leçons de Ride 2, sorti en 2016, puisque le gameplay propose un challenge permanent, entre plaisir de chevaucher les belles cylindrées et celui de rester concentré pour rester le plus rapide. L'intelligence artificielle de ses adversaires semble également avoir été revue pour offrir un défi plus relevé, mais dont la difficulté reste paramétrable à l'envi.

ride-3-preview-1.jpg

Des effets météo, dont la pluie, ainsi qu'un mode de nuit ont également été intégrés, afin d'apporter une nouvelle dimension aux différents circuits proposés. Là encore la vigilance reste la clé pour éviter une rigole d'eau ou une flaque qui pourrait s'avérer fatale. Les circuits ont d'ailleurs entièrement été modélisés grâce à des drones, afin d'offrir une vision très réaliste des lieux, mais aussi de leurs alentours, précise Milestone. A cette dimension visuelle, s'en ajoute également une sonore. Les moteurs, ainsi que la mécanique, de ces destriers de métal ont été captés sur chaque modèle pour en retranscrire toute la signature sonore, à l'instar d'une prise en main très personnelle liée au tempérament de chaque moto.

A cela s'ajoute la possibilité de customiser et de relooker chaque monture dans ses moindres détails, en achetant des pièces officielles à travers un catalogue virtuel. L'interface de Ride 3 a d'ailleurs été construite sur le schéma des magazines de motos, puisque les 230 bolides livrent ici leurs histoires respectives, étalées sur de multiples pages, afin de contenter les spécialistes ou d'en convertir de nouveaux. De très bons points, à quelques semaines de sa sortie, où nous livrerons notre verdict final.

Ride 3, Milestone, le 30 novembre, sur PS4, Xbox One et PC.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles