Google va bientôt pouvoir vous dire si le métro est bondé

Les usagers sont invités à répondre à un questionnaire rapide pour indiquer en temps réel l'état de l'encombrement de leur mode de transport. Les usagers sont invités à répondre à un questionnaire rapide pour indiquer en temps réel l'état de l'encombrement de leur mode de transport. [Miguel MEDINA / AFP]

Google Maps a commencé à demander aux utilisateurs de son comparateur d'itinéraires en transports en commun d'évaluer la fréquentation du métro.

L'expérimentation a été constatée par des utilisateurs de l'application Android et iOS dans de grandes villes comme New York, Tokyo, Stockholm mais aussi à Paris. 

Concrètement, les usagers sont invités à répondre à un questionnaire rapide pour indiquer en temps réel l'état de l'encombrement de leur mode de transport. 

Quatre degrés d'affluence sont ainsi proposés, rapporte RTL : «beaucoup de sièges disponibles», «quelques sièges disponibles», «places debout uniquement» et «places debout uniquement et bondé». 

Un bon moyen pour adapter son trajet

Ce type d'informations pourra être utilisée par l'entreprise pour renseigner en temps réel l'affluence d'une ligne et permettre aux utilisateurs d'adapter leurs trajets en ville.

Google pourra également proposer des statistiques sur les horaires d'affluence aux différents moments de la journée et de la semaine comme c'est déjà le cas pour les musées, les bars ou les restaurants.

Google Maps n'est pas le seul à avoir pensé à ce service bien pratique. La  propose depuis 2011 une application communautaire dédiée aux transports publics sur Android et iPhone. 

Depuis 2013 en France, l'application de la start-up israélienne Moovit, dédiée aux transports publics,  invite les utilisateurs à évaluer leurs lignes de métro et de bus pour informer notamment les autres usagers de leur affluence en temps réel. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles