IFA 2019, en direct : retrouvez les principales annonces du salon high-tech

[© Tobias SCHWARZ / AFP]

La grand-messe high-tech de Berlin vient d'ouvrir ses portes et se tient jusqu'au 11 septembre. CNEWS fait le point sur les annonces les plus marquantes du salon annonciateurs des produits électroniques disponibles d'ici à Noël.

Panasonic dévoile son écran transparent

105214-vitrinepanasonicrybakkenb-624287_5d7260b7938fe.jpg

En projet depuis plusieurs années, mais devenu une légende sur les salons high-tech, l'écran transparent capable de se tranformer en téléviseur est une réalité chez Panasonic. La marque japonaise a fait la démonstration de sa Vitrine TV qui sera commercialisée... en  2020. Si plusieurs prototypes se sont succédés ces dernières années, notamment au CES de Las Vegas, cet écran pourrait redéfinir la place des téléviseurs dans les foyers en profilant un objet design qui s'efface lorsqu'il n'est pas sollicité. Toutefois, l'objet ne rivaliserait pas encore avec les meilleurs téléviseurs actuels. Panasonic promet en effet un modèle OLED de 55 pouces en Full HD, mais garanti d'y apporter la 4K très prochainement.

105207-panasonic-vitrineapril20190278nodaylight-815119_5d7261c39e860.jpg

Sonos dévoile la move, sa première enceinte sans fil

sonos_move_3_5d72632800fda.jpg

Le produit était très attendu par la communauté Sonos. La marque américaine a levé le voile sur sa Move, sa toute première enceinte sans fil. Prévue pour être lancée mondialement le 24 septembre prochain, l'objet a été pensé pour être écouté aussi bien dans un intérieur qu'en extérieur. Sonos utilise ici un système audio adaptatif, afin d'offrir un son en adéquation avec son environnement. Sonos utilisait jusqu'à présent son système TruePlay pour parvenir à ce résultat pour les intérieurs. Un système qui nécessitait d'ailleurs un calibrage manuel avec le micro de son smartphone. Le Move introduit quant à lui l'Auto TruePlay qui ne nécessite plus aucune intervention extérieure et ajuste en temps réel son calibrage. Un plus non négligeable, alors qu'Apple utilise une technologie similaire pour son fameux HomePod.

Autre atout de cette enceinte : sa robustesse. Sonos promet ici un appareil capable de résister à la météo, à la poussière ainsi qu'aux chutes et aux chocs. Enfin, grande nouveauté, le constructeur qui ne jurait jusqu'ici que par le Wifi, intègre également les dernières technologies Bluetooth.

Move, Sonos, 399 euros.

Hoover lance un aspirateur balais très compact et connecté

hoover_h-free_500_ambiance_5d7256b5946df.jpg

Le succès des aspirateurs balais ne se dément pas et l'IFA a témoigné du vif intérêt des constructeurs en la matière. Hoover a ainsi dévoilé son H-Free 500. Un modèle tout-en-un qui peut être entièrement rétréci pour ne pas dépasser les 70 cm, grâce à un astucieux système, l'objet restant même debout sur sa base pour être rechargé.

Le H-Free 500 dispose de sa propre application mobile. Celle-ci a pour vocation d'enseigner, grâce à des tutoriels, comment et quand utiliser l'ensemble des accessoires livrés avec l'appareil en fonction des types de sols et surfaces. L'appli renseigne également sur l'autonomie de l'aspirateur et permet de savoir exactement quand changer et nettoyer les filtres.

«Entre janvier et juillet, le marché des traineaux décroît de 18 % quand le marché des balais multifonction croît de 44 % par rapport à la même période l'an passé, selon l'institut GFK. Les gens recherchent aujourd'hui de la praticité et de la compacité pour les aspirateurs», explique Sandrine Moreau, brand manager chez Hoover France.

La marque mise donc sur ces deux facteurs pour se distinguer. Le H-Free 500 ne pèse qu'1,5 kilos, afin d'être manipuler également en hauteur. Il est livré avec un suceur et une brosse meuble embarqués sur le produit, une mini-turbobrosse spéciale animaux ainsi que la brosse rouleau doux spéciale parquet.

H-Free 500, Hoover, 249 euros.

Sennheiser dévoile un casque audio qui ne se perd jamais

momentum_wireless_black_application_3_5d724675ade7b.jpg

L'appareil va sans doute ravir les têtes en l'air. Le spécialiste de l'audio allemand Sennheiser a profité de l'IFA pour dévoiler une nouvelle version du Momentum Wireless compatible avec la technologie Tile. Celle-ci est déjà bien connue pour proposer des trackers à greffer sur les porte-clés ou dans les sacs et les porte-feuilles, afin de les géolocaliser à l'aide d'une application dédiée.

momentum_wireless_tile_2_5d724aa194d16.jpg

Si cette innovation peut paraître accessoire, elle reste toutefois une idée intéressante et innovante dans le domaine des casques audio où le nomadisme devient la norme. Parallèlement, cette version 2019 du Momentum Wireless s'affiche comme l'un des meilleurs casques supra-auriculaires de l'année. L'objet, que nous avons pu tester, délivre un son riche et puissant, qui n'oublie pas de faire la part belle aux petits détails délivrés par les instruments, tandis que les voix jouissent d'une belle présence sonore. L'ensemble profite d'un système de réduction de bruit actif offrant un bon compromis pour les esprits nomades qui évoluent dans des environnements bruyants.

Un bouton dédié permet de commander Siri et Alexa, tandis qu'il reste possible de naviguer entre les différentes pistes d'un album pour écouter ses morceaux préférés. Nous avons été particulièrement séduit par les finitions de ce modèle mariant le cuir et l'acier inoxydable perlé. Affichant une autonomie de 17 heures d'écoute sur le papier, nous avons approché cette durée avec le modèle qu'on nous avait prêté plusieurs jours à cette occasion.

Commercialisé au tarif de 399 euros, le Momentum Wireless de 2019 s'affiche comme une valeur sûre pour les mélomanes passionnés à la recherche d'un casque qui ne leur fera pas défaut.

Momentum Wireless 2019, Sennheiser, 399 euros (déjà disponible).

Asus présente son ROG Phone II, un mobile surpruissant taillé pour le gaming

C'était l'une des annonces fortes du constructeur taïwanais lors de sa conférence de pré-salon. Sous sa marque Republic of Gamers (ROG), Asus a présenté son nouveau smartphone : le ROG Phone II. Un des mobiles les plus puissants du marché, que nous avons pu prendre en main en avant-première et qui s'avère déjà impressionnant.

asus_rog_phone_ii_5d70dfb268642.jpg

© Nicolas Cailleaud/CNEWS

Sur le papier, ce mobile, déjà précommandé à plus de 2 millions d'exemplaires, a de quoi faire pâlir la concurrence. Derrière son écran Amoled de 6,6 pouces dont le temps de réponse est d'un millisecondes avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz (contre 90 pour le précédent modèle), Asus ajoute un processeur Qualcomm Snapdragon 855+.

Les performances graphiques sont ici supérieures de 25 à 30 % par rapport au 855 qui équipe déjà les meilleurs mobiles actuels, supporté par une puce graphique Adreno 640 boosté. Surtout, le constructeur lui adjoint 12 Go de Ram ainsi qu'une batterie de 6.000 mAh. Un véritable monstre qui promet de faire tourner les jeux mobiles les plus gourmands sans broncher.

rog_phone_ii_asus_5d70de79409d7.jpg

© Nicolas Cailleaud/CNEWS

Et pour pousser l'expérience gaming encore plus loin, ce ROG Phone II se dote d'une panoplie d'options et d'accessoires pour faire oublier l'usage parfois déceptif d'un écran tactile pour jouer. Déjà, le terminal intègre deux boutons latéraux appelés AirTriggers 2 compatibles avec certains jeux, à l'image des boutons L et R que l'on retouvent sur les manettes de consoles classiques, et qui peuvent faire vibrer le mobile.

Mais c'est principalement du côté des accessoires que l'appareil impressionne. Ainsi, Asus promet de proposer un routeur dédié, ainsi qu'un boîtier permettant de projeter l'écran sur un téléviseur HDMI, à l'image de la Nintendo Switch. Le smartphone est également livré de base avec un petit ventilateur ad-hock pour ajouter de la batterie et dissiper la chaleur latéralement. La soufflerie a même été étudiée pour «sécher les mains» pour ceux qui transpirent durant une partie, s'amuse Asus.

Il est également possible de se procurer une manette dotée de boutons physiques et de sticks analogiques. Celle-ci se détache en deux parties qui peuvent être incérées dans un dock pour y loger le ROG Phone II. Là encore, l'accessoire s'inspire de la Switch. A cela prêt qu'une version est disponible avec second écran intégré. Ce dernier permet de continuer à naviguer entre les applications, voire de suivre une chaîne twitch de ses jeux favoris.

Déjà disponible, le ROG Phone II se décline en deux versions. La première dite Elite est proposée au prix de 899 euros, avec 512 Go de stockage et la seconde dite Ultimate au tarif de 1.199 euros pour 1 To de stockage (ainsi qu'une version améliorée du Snapdragon 855 +).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles