Cozycozy.com le nouveau moteur de recherche qui simplifie la réservation d'hébergements touristiques en ligne

Le site propose de révolutionner la recherche d'hébergements touristiques en référençant toutes les offres disponibles mêlant aussi bien des locations que des chambres d'hôtel ou l'échange de maison. [Cozycozy.com capture d'écran ]

Lancé ce jeudi 27 juin, le nouveau moteur de recherche Cozycozy.com innove sur le marché de l’hébergement touristique en ligne en référençant toutes les offres disponibles, tous genres confondus, en quelques clics et en temps réel. Une première mondiale selon son co-fondateur Pierre Bonelli.

Plus besoin de surfer de site en site, Cozycozy.com centralise. Chambres d’hôtel, locations de maisons, d’appartements, de bateaux, d’adresses insolites mais aussi de logements gratuits, à l'instar des offres d’échange de maisons ou de pet sitting, sont dorénavant recensés grâce une seule et même interface, totalisant plus de 10 millions d’adresses. 

Inauguré en avant-première dans l’Hexagone, ce nouveau moteur de recherche s’appuie pour ce faire sur les offres de centaines de sites spécialisés à l’instar de Booking.com, Airbnb, Le Bon coin, Hotels.com, Abritel, Homeexchange ou encore Gîtes de France. Une approche qui optimise efficacement les recherches d’hébergements. Simple d’utilisation, il permet aux voyageurs de comparer et trier les offres, en fonction de leurs envies mais aussi des tarifs. 

une levée de fonds de quatre millions d'euros 

Lancée par Pierre Bonelli et son équipe, à l’origine du comparateur de vols liligo.com, le projet, qui a nécessité deux ans de recherche et développement, séduit aussi les investisseurs. Le lancement de la plate-forme, incubée dans un premier temps dans la Station F, s’accompagne d’une levée de fonds de 4 millions d’euros à laquelle participe notamment Xavier Niel. 

Il faut dire que le marché de la réservation d’hébergement en ligne est un business attractif et en forte croissance. En France il représenterait, 6, 8 milliards de dollars (Phocuswright, Statista 2017) et attendrait, au niveau mondial, les 150 milliards de dollars.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles