Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil : notre sélection d'événements à ne pas rater

Le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil fête cette année ses 35 ans Le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil fête cette année ses 35 ans[JACQUES DEMARTHON / AFP]

Le Salon du livre et de la presse Jeunesse de Montreuil ouvre ses portes mercredi 27 novembre pour les refermer le 2 décembre prochain. Bien dans son temps, il fera, en 2019, «l'éloge de la lenteur» face à nos rythmes effrenés qui induisent (souvent) quelques répercussions sur celui des enfants.

Outre les habituelles séances de dédicaces et les allées bondées, performances, rencontres et lectures rythmeront le plus célèbre des salons du livre jeunesse qui fête cette années ses 35 bougies. Tour d'horizon des principaux évènements.

Des lectures et des notes

Quoi de mieux que lire - ou de se faire lire une histoire - pour prendre le temps d'imaginer, de se projeter ? Sur trois scènes différentes, les lectures vont aller bon train pendant le Salon, en musique et/ou en dessins parfois. Parmi elles, Olivia Ruiz, qui a traduit «Bonne nuit planète» (éd. Flammarion) pour l'UNICEF viendra sur scène dimanche 1er novembre à 14h afin de mettre en chansons et en musique ce poétique album qui incite à l'aventure. Une lecture sur le son de la harpe d'Elisa Viallé du «Feuilleton d'Artémis» (Bayard) de Murielle Szac , la lecture musicale de Pomponpompon de Raphaële Frier (éd. Le port a jauni) ou encore le spectacle musical dessiné imaginé à partir de «Little Man» d'Antoine Guillopé (éd. Gautier Languereau) feront partie des nombreux concerts et lectures au programme durant le Salon.

Une expo pour laisser filer le temps

affiche_1920x1080_5ddbdfe52e722.jpg

© Belleville 2019  — Dessin extrait de "Cap !" de Loren Capelli, paru aux Éditions courtes et longues en 2019.

L'exposition «Eloge de la lenteur» est composée de quatre installations ouvertes au public à partir de mercredi matin. Pendant six jours et pour couper un peu avec l'hystérie des 450 exposants, des myriades de dédicaces et du monde dans les allées, les jeunes lecteurs pourront y éprouver la douce sensation de lenteur face à des récits créés à partir de techniques différentes: pop-up, gravure, découpe laser, fusain, sanguine. Une bonne manière de célèbrer la lenteur et le temps, mais aussi de couper quelques instants avec la course contre la montre permanente. Un joli signal pour les enfants et ados qui feront le monde de demain.

Ateliers, conférences, projections

Si les jeunes lecteurs seront certainement émus de rencontrer les parents de leur héros de papier, ils seront aussi ravis de participer à des activités ludiques entre deux séances de dédicaces. Parmi ces activités, on peut citer «L'abeille à miel» , d'après un album des canadiennes Isabelle Arsenault et Kirsten Hall (éd. La Pastèque), atelier durant lequel les enfants seront sensibilisés à la disparition des abeilles, mercredi 27 novembre à 12h30. Dimanche 1er décembre à 11h, Lorenzo Mattotti, auteur et réalisateur, viendra raconter aux enfants son parcours afin de porter sur grand écran «La fameuse invasion des ours en Sicile», le roman réputé inadaptable de Dino Buzzati. Des projections sont également programmées, comme celle de la nouvelle série «Jean-Michel le caribou et les histoires interdites», adaptées des histoires de Magali Le Huche publiées chez Actes Sud, 40 minutes montrées en avant-première au Salon avant la diffusion sur France Télévisions.

Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, du 27 novembre au 2 décembre 2019.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles