Quelle est l'origine du terme «cohue» ?

A l'époque, la cohue survenait lors des jours de marché, sous les halles.[© FLORENCE DURAND /SIPA ]

Lorsqu’un rassemblement de personnes est très bruyant, voire violent, on en parle parfois comme d’une «cohue».

Un mot qui tire son origine de la langue bretonne. En effet, au Moyen Age, le terme «koc’hu» (qui se prononçait «coru») faisait alors référence aux grandes halles où se tenaient les foires et les marchés.

A cette époque, de très nombreux commerçants et acheteurs se pressaient dans ces lieux confinés pour réaliser des affaires. Ces échanges engendraient souvent des bousculades.

Ainsi, «koc’hu» a fini par désigner un rassemblement mouvementé, puis, il a été francisé en «cohue» au cours du XVIe siècle.

A cette époque, existait même un droit de «cohuage», qui était une redevance appliquée par les seigneurs du lieu sur les marchandises qui étaient échangées lors de ces événements populaires.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles