D'où vient l'expression «prendre une veste» ?

Une expression qui provient d'un jeu de mot.[© M.Colin/SIPA]

Lorsqu’une personne subit un échec cuisant, notamment dans le domaine amoureux, on dit parfois qu’elle «prend une veste».

Cette expression est apparue dans le courant du XIXe siècle et découle d’un jeu de mots subtil. Son origine provient des jeux de cartes : lorsqu’un des joueurs perdait la partie en ne marquant aucun point, on avait l’habitude de dire qu’il avait «pris un capot».

Un terme très proche d’une «capote», qui désignait à l’époque un long manteau de pluie, notamment porté par les militaires. Pour plaisanter, certains joueurs ont donc décidé de dire «prendre une capote» en parlant du perdant.

Puis, par comparaison avec ce vêtement, l’expression a progressivement été transformée par celle usitée aujourd’hui : «prendre une veste». Elle a gardé son sens au fil du temps, en s’élargissant à tous les domaines.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles