Bientôt un deuxième film Tintin signé Jackson-Spielberg

Extrait du film d'animation «Le secret de la licorne», réalisé par Steven Spielberg, produit par Peter Jackson et sorti en 2011. Extrait du film d'animation «Le secret de la licorne», réalisé par Steven Spielberg, produit par Peter Jackson et sorti en 2011. [© capture Allociné]

Le nonagénaire remet le couvert. Tintin, qui fête ses 90 ans ce jeudi, va bientôt avoir droit à un deuxième film au cinéma à l'initiative du duo Peter Jackson-Steven Spielberg, selon les éditions Casterman.

Une «option» a été signée en fin d'année pour un deuxième volet des aventures de Tintin au cinéma, confiée comme le premier («Le secret de la licorne», 2011) aux deux réalisateurs émérites, a précisé sur franceinfo Benoît Mouchart, directeur éditorial chez Casterman.

Les deux cinéastes devraient cette fois échanger leurs rôles : Peter Jackson, producteur du premier, réaliserait le deuxième. «Il y a plusieurs pistes. Ça pourrait être un mélange du Sceptre d'Ottokar et de l'Affaire Tournesol», a souligné Benoît Mouchart. «Quand il y a une trilogie à Hollywood, le deuxième est un peu plus sombre, donc l'hypothèse d'un épisode syldave est vraisemblable».

Dans une interview au site américain Polygon fin 2018, Peter Jackson expliquait qu'après s'être focalisé sur un scénario adapté du «Temple du soleil», il se gardait finalement la liberté de choisir dans la «variété» des histoires du petit reporter. Sur Allociné, le titre original du volet II de Tintin est, pour l'heure, «Les Prisonniers du Soleil» («Prisoners of the Sun»). 

Un album inédit en librairie ?

Mais Tintin ne va pas seulement ressusciter sur grand écran. Du côté des livres, un inédit très attendu et déjà évoqué par le passé pourrait enfin arriver en librairies. «J'aimerais beaucoup publier cette année, je ne désespère pas de le faire, un inédit, 'Tintin et le Thermo-Zéro'», a lancé Benoît Mouchart. «C'est vraiment un témoignage intéressant, beaucoup plus complet que l'Alph'art. L'histoire est terminée, le dessin n'est pas totalement encré».

Hergé avait commencer à travailler sur cet album mythique pour les «tintinophiles» à la fin des années 1950, après son «Tintin au Tibet». Mais il n'ira pas plus loin que le crayonné des huit premières planches.

La première planche de «Tintin au pays des Soviets», elle, était parue le 10 janvier 1929 dans le journal catholique belge «Le Petit Vingtième».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles