D'où vient l'expression «ce n'est pas ma tasse de thé» ?

L'expression est apparue pour la première fois dans un roman de William de Morgan. L'expression est apparue pour la première fois dans un roman de William de Morgan.[© J. Bouclier/ CNEWS]

Si elle sert aujourd’hui de moyen poli et un peu dérobé de faire savoir que quelqu’un ou quelque chose ne plaît pas, cette expression était, à l’origine, utilisée dans son sens contraire.

En 1908, lorsqu’elle apparaît pour la première fois dans son roman, l’Anglais William de Morgan compare l’un de ces personnages à une tasse de thé en raison de son tempérament «chaleureux».

Dès cette époque, les Britanniques adoptent la formule et prennent l’habitude de désigner ainsi les êtres chers. Il faut ensuite attendre la Seconde Guerre mondiale pour que l’expression prenne une forme né́gative.

Un correspondant de guerre américain note alors qu’en Angleterre, on ne dit pas que «quelqu’un tape sur les nerfs», comme aux Etats-Unis, mais qu’«il n’est pas [s]a tasse de thé». Cette expression a ensuite été simplement traduite en français, à la fin de la guerre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles