Pourquoi les lapins sont-ils aussi un symbole de Pâques ?

Une tradition qui provient d'Allemagne. [© DAVID EBENER / DPA / AFP]

Outre les œufs, les cloches et les poissons, les lapins en chocolat seront des incontournables de Pâques, ce dimanche. 

Une tradition qui provient d’Allemagne. Selon une légende apparue dans le courant du XVIIIe siècle dans ce pays, c’est une mère de famille, trop pauvre pour offrir des sucreries à ses enfants à la fin du Carême – comme le voulait la coutume à l’époque – qui en serait à l’origine. 

Elle aurait en effet peint de vrais œufs, moins onéreux, avant de les cacher dans leur jardin. Le lendemain matin, en se levant, ses enfants les auraient aperçus, de même qu’un petit lapin en train de gambader. Sa présence aurait alors poussé les bambins à croire que c’est l’animal lui-même qui avait apporté les œufs.

L’habitude a donc été prise de représenter des lapins pour cette fête. Une coutume qui, au fil du temps, a gagné l’est de la France, puis l’ensemble de l’Hexagone. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles