Grey's Anatomy : Ellen Pompeo décrit des conditions de travail toxiques

Pour Ellen Pompeo, la vie n'était pas rose pour les blouses blanches [Emma McIntyre / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Star de Grey’s Anatomy, Ellen Pompeo a révélé que pendant dix ans a régné une ambiance toxique dans les coulisses de la série médicale.

Lors d'une interview croisée avec Taraji P. Henson (Empire) pour le magazine Variety, Ellen Pompeo a confié avoir voulu quitter Grey's Anatomy à plusieurs reprises. « C'est amusant : je n'ai jamais voulu quitter la série l'année où j'aurais pu le faire. Au cours des dix premières années, nous avons eu de gros problèmes avec des personnes aux comportements négatifs et un cadre de travail vraiment toxique ».

Une fois devenue mère, l'interprète du Docteur Meredith Grey a cependant pris la décision de rester au casting de Grey’s Anatomy. « Je devais nourrir ma famille. A 40 ans, où pouvais-je espérer ce genre de cachet ? Je devais m'occuper de mes enfants. Mais après la saison 10, il y a eu beaucoup de changements derrière et devant la caméra. Mon objectif est devenu de pouvoir vivre une expérience dont je pourrais être heureuse et fière. Ça ne pouvait pas être fantastique pour le public et un désastre en coulisses. »

Sans vraiment entrer dans les détails, Ellen Pompeo pourrait notamment faire référence aux propos homophobes qui ont valu à Isaiah Washington un renvoi mais aussi aux comportements réputés exécrables de ses proches collaborateurs…  La productrice de la série, Shonda Rhimes, avait accusé l’actrice Katherine Heigl « de faire des embrouilles ». « Pas question d'avoir d'autres Heigl... avait-elle confié au Hollywood Reporter. Je ne supporte pas les embrouilles ou les gens mauvais. Je n'ai pas le temps pour ça ». Quant à Patrick Dempsey, Ellen Pompeo aurait elle-même tout fait pour qu'il quitte la série après qu'il a été accusé d'adultère.

Patrick Dempsey payé deux fois plus

L’interprète de Meredith Grey estime avoir fini par réussir, avec l’aide de ses collègues, à changer leur environnement de travail. Elle affirme aussi avoir fini par s’épanouir. « J’ai fait des choses qui m’ont permis de m’accomplir différemment. Quand Patrick Dempsey a quitté la série à la saison 11, le studio et la chaîne pensaient que la série ne pouvait pas continuer sans la piste masculine. J’ai donc eu pour mission de prouver que c’était possible». Mission réussie puisque la série vient d’être renouvelée pour une 16e saison.

Ellen Pompeo avait déjà par le passé dénoncé les inégalités salariales dont elle a été victime au début de la série, expliquant que Patrick Dempsey était à l’époque payé deux fois plus qu’elle. Elle avait confié l’année dernière avoir réussi à négocier un salaire annuel de 20 millions de dollars, ce qui fait d’elle l’une des actrices les mieux payées à la télévision.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles