D’où vient l’expression «être mal barré» ?

Une expression qui provient du jargon des marins.[© N.Closon/isopix/sipa]

Lorsqu’une personne se trouve dans une situation qui s’annonce compliquée, on peut dire familièrement qu’elle «est mal barrée». Une expression dont l’origine provient du domaine de la marine.

Dérivé du latin «barra», signifiant «extrémité», le mot barre désigne en effet la pièce en bois ou en métal qui permet d’orienter le gouvernail. Dans le jargon des marins, on disait ainsi autrefois que le capitaine qui ne parvenait pas à garder le cap était «mal barré», car le bateau n’était pas bien orienté.

C’était souvent le cas lors d’une tempête où le vent et les vagues rendaient difficile la ­navigation. Le commandant et son équipage risquaient donc de prendre une mauvaise direction, voire de faire naufrage.

Puis, depuis le début du XXe siècle, l’expression a été reprise dans le langage courant, avec le sens figuré qu’on lui connaît aujourd’hui.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles