Le documentaire «Meilleurs ennemis» s'amuse des relations entre la France et l'Angleterre

[© CANAL+]

Le réalisateur Benjamin Carle se penche sur la longue histoire de la rivalité entre la France et l’Angleterre dans le documentaire «Meilleurs ennemis».

Un exercice pas forcément évident pour celui qui se présente comme un mordu de rock et de pop anglaise, un fan inconditionnel de Davis Bowie et du club de foot de Liverpool, et un adepte du look «Made in England». Alors qu’il s’apprête à participer à un match de rugby où l’objectif déclaré de ses coéquipiers est de marcher sur les «parties génitales» de leurs adversaires anglais, Benjamin Carle (Made in France, Sandwich) ressent le besoin d’analyser sa relation avec «la perfide Albion» avant de se lancer dans la partie.

Dans son documentaire «Meilleurs ennemis», il entreprend un voyage des deux côtés de la Manche pour remonter aux racines d’une rivalité historique entre les deux pays. Le réalisateur entame son périple au cœur d’une reconstitution de la Bataille d’Hastings, le 14 octobre 1066, sur le sol anglais. Un affrontement médiéval qui marquerait, selon lui, ses origines. Pour Robert Tombs, professeur d’histoire à Cambridge, spécialiste de l’Histoire de France, la relation entre la France et l’Angleterre est une des «plus importantes de l’Histoire. C’est une relation de rivalité évidemment. Mais aussi d’admiration. Quelques fois d’amour. Quelque fois de haine et de crainte. Mais qui a toujours beaucoup apporté des deux côtés».

Le documentaire de Benjamin Carle est à la fois drôle et informatif. On y apprend notamment que, au total, ces deux pays se seraient fait la guerre durant 250 ans au cours d’une trentaine de conflits différents. Ou encore que la fistule anale de Louis XIV inspira à Jean-Baptiste Lully le morceau «Seigneur, sauve le Roi» qui sera ensuite plagié par le compositeur allemand Georg Friedrich Haendel qui, fraîchement naturalisé anglais en 1727, s’en servira pour composer l’hymne national, «God save the Queen».

Meilleurs ennemis, le 18 septembre à 21h sur Canal+, et sur MyCanal.

À suivre aussi

Télévision Laissez-moi aimer sur Arte, quand le corps et les cœurs de personnes en situation de handicap s’éveillent
Documentaire Les hommes face au mythe de la virilité dans un documentaire sur France 2
Télévision «Bien nourrir son cerveau» explore l’étonnante relation entre nos méninges et le contenu de nos assiettes

Ailleurs sur le web

Derniers articles