Astara, de l’épicerie à la table parisienne

Astara est un restaurant mais aussi une épicerie fine spécialisée dans les produits de la mer[Arnaud Rinuccini]

La maison, réputée pour son épicerie fine de produits issus de la mer, a ouvert récemment sa première table à Paris. C’est à la fois simple, chic et finement iodé.

On pénètre dans une ambiance cosy et marine qui évoque la cabine d’un beau voilier. Le bleu et le bois dominent. Mais les enceintes qui déversent La Musique de Paris Dernière rappellent un ancrage bien parisien.

astara_vue_du_restaurant_carnaud_rinuccini_6.jpg

[©Arnaud Rinuccini]

Le lieu s’étale sur 80 m2 sur deux niveaux. Les tables proches de l’entrée attirent la curiosité des badauds. Il faut dire que les assiettes étincellent avec leur or noir : ici, le caviar est la spécialité de la maison.

Pour une mise en bouche, le brelan (3x10g 39€) permet une étude comparative des différentes espèces. Du simple Baeri, à l’élégant Platine en passant par l’Osciètre, ces éclats de saveurs marines se dégustent en prenant son temps.

Ils sont servis avec des blinis, de la crème d’Isigny et quelques rondelles de citron. Mais c’est dans leur plus simple appareil qu’ils s’apprécient à leur juste valeur.

astara_degustation_caviars_canne-emmanuelle_thion_2.jpg

[©Anne-Emmanuelle Thion]

Un verre du Granite du domaine de l’Ecu (Muscadet), qui sent bon la roche, apportera la juste note d’acidité nécessaire entre deux bouchées d’or noir (6,5€ le verre, 34€ la bouteille).

La dégustation peut faire office d’entrée. D’autres (généreuses) suggestions sont à la carte comme le joli blini façon Astara : crème d’Isigny, saumon fumé, betteraves jaune et rouge, pickles d’oignons rouges, et œufs de truite (11€). De belles couleurs et d’authentiques saveurs.

astara_la_patate_astara_canne-emmanuelle_thion_1.jpg

[©Anne-Emmanuelle Thion]

Pour les plats, la cuisine explore l’esturgeon en mode classique : patate au caviar (baeri, 19€) avec crème. En version street-food de luxe avec la croque-caviar (filets d’esturgeon confit, cream cheese, caviar baeri) 17€.

Après cette traversée, les plus gourmands peuvent poursuivre sur le dessert. Délicates perles du japon (7€), avec zestes de citron ou baba vodka (9€) pour rester l’univers caviar.

astara_baba_vodkacanne-emmanuelle_thion_10.jpg

[©Anne-Emmanuelle Thion]

A noter : une formule déjeuner à 24€ est proposée du lundi au vendredi avec la salade Astara, le croque-caviar ou les tagliatelles au citron et saumon fumé et un café gourmand

Enfin Astara est aussi une épicerie fine. On y trouve en plus du caviar du corail d’oursin, des taramas, des œufs de saumon et de truite, ou encore des blinis pour poursuivre la dégustation à la maison.

astara_caviars_canne-emmanuelle_thion_1.jpg

[©Anne-Emmanuelle Thion]

Astara, 7, rue des Petits Champs, Paris 1er.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles