Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon s'en prend à Benoît Hamon

Jean-Luc Mélenchon estime qu'il aurait pu remporter l'élection si Benoît Hamon s'était retiré. [Philippe LOPEZ / AFP]

«S’il avait retiré sa candidature, il serait aujourd’hui Premier ministre et moi président de la République». C’est en ces termes que Jean-Luc Mélenchon a attribué à Benoît Hamon son échec à l’élection présidentielle.

«Benoît Hamon n’a pas été capable de prendre la décision qu’il fallait prendre […] Macron et Bayrou ont su saisir les occasions. Nous aussi. Pas lui», ajoute le leader de la France Insoumise dans les colonnes de La Provence.

A l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon est arrivé quatrième avec 19,58% des suffrages exprimés tandis que Benoît Hamon a enregistré le pire score pour le Parti socialiste avec 6,36% des suffrages exprimés. Pendant la campagne, les tentatives d'alliance entre les deux hommes s'étaient soldées par des échecs, l'un et l'autre refusant de se retirer au profit d'une candidature commune. 

Le PS également visé

Outre Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon égratigne également le PS, soulignant que «la vieille gauche est à bout de souffle». «Le Parti socialiste est aujourd’hui le seul zoo de France où les animaux se gardent entre eux», ajoute-t-il. Benoît Hamon a quitté le PS début juillet pour se consacrer entièrement à son mouvement politique. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles