Moselle : une tête de porc découverte dans le vestiaire d'un arbitre d'origine marocaine

Le jeune arbitre doit déposer plainte ce mercredi. [JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP]

L’affaire suscite l’indignation. Dimanche 20 mai, à l’issue d’un match de football amateur à Entrange (Moselle), les arbitres ont découvert dans leur vestiaire une tête de porc, emballée dans un sac.

Ce, alors que les vestiaires sont, en théorie, fermés à clé pendant les matchs. 

Pour les officiants, il ne fait guère de doute qu’il s’agit d’un acte raciste qui visait précisément l’un d’eux, d’origine marocaine et musulman.

«Ca me dégoute»

«Ca ne m’est jamais arrivé. Ca gène, on est mal à l’aise […] L’acte de poser une tête de porc avec deux fleurs au museau, c’est un acte connu. C’est un acte raciste qui est fait justement pendant le Ramadan», souligne l’arbitre de 22 ans auprès de France Bleu. «Sur le coup, ça me dégoute du football. On fait ça par passion, on vient pour se faire plaisir. Quand on a ça au retour, ça fait quelque chose», ajoute-t-il, attristé.

Le jeune homme doit déposer plainte ce mercredi. Une démarche soutenue par le district de Moselle, qui a fait savoir qu’il se portera partie civile à ses côtés.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles