Un chasseur en tue un autre dans la Meuse

Un accident de chasse lors d’une battue dans la Meuse a entrainé la mort d’un participant, dimanche.

La victime occupait le poste de traqueur (ou rabatteur). Un rôle qui consiste à repérer et faire fuir le gibier en direction des tireurs, postés un peu plus loin et qui se tiennent prêts à faire feu. Selon les premiers éléments de l’enquête, cités par l’Est républicain, il se trouvait dans des broussailles lorsqu’il a été atteint par une balle.

Les forces de l’ordre cherchent à déterminer si le projectile meurtrier provenait d’un tir direct ou d’un éclat. À l’arrivée des gendarmes, l’auteur du coup de feu, qui participait à la battue, s’est immédiatement manifesté. Choqué, il a été pris en charge psychologiquement et placé en garde à vue.

Ce nouveau drame a lieu alors que les débats sur la dangerosité de la chasse et son interdiction se multiplient, après la mort d’un vététiste en Haute-Savoie, tué par un tir de chasseur. Dimanche, une autre personne a été blessé par un projectile en Ariège.

Vous aimerez aussi

Le nombre d'éléphants d'Afrique a chuté de 1,3 million dans les années 1980 à moins de 400.000 aujourd'hui, selon une ONG.
Zimbabwe Un chasseur qui a tué 5.000 éléphants et autres animaux sauvages dit n'avoir «aucun regret»
Société Chasse à courre : la grâce pour les animaux aux abois en zone habitée
Un chasseur rechargeant son fusil (illustration).
Faits divers Gers : un chasseur tire sur une voiture avec 3 enfants à bord en visant un sanglier

Ailleurs sur le web

Derniers articles