Vidéo : Le Facebook Live d'un gilet jaune alsacien blessé samedi devient viral

Yannick Kromenacker a filmé la manifestation des gilets jaunes à Paris au plus près. [Facebook Live]

Ce lundi en fin de journée, son Facebook Live avait déja été vu près de 1,6 million de fois. Yannick Kromenacker, venu à Paris samedi pour la manifestation de gilets jaunes, a filmé les évènements au plus près, avant de prendre un tir de flashball dans la main et de se faire interpeller par les CRS.

Durant 2h27, Yannick Kromenacker a filmé la manifestation. Il commence par filmer son arrivée au petit matin, s'extasiant sur la «beauté» de Paris. Avant de discuter avec d'autres manifestants.

«Je vais essayer de m'approcher au plus près (...) Le but est de tout montrer, afin que l'on puisse analyser au mieux ce qui se passe», dit-il dans la vidéo. A environ 1h20 après le début de la vidéo, il se trouve sous l'Arc de Triomphe, péicentre des affrontements qui ont eu lieu samedi. Le live se termine par la charge des CRS lors de laquelle il a été blessé.

Ce trentenaire est sorti de l'hôpital Bichat dimanche soir. «J'ai reçu un tir de flashball volontaire dans la main droite, celle qui tenait le téléphone, a-t-il déclaré dans un nouveau live publié ce lundi après-midi sur Facebook. Puis, je suis tombé au sol. J'ai reçu des coups de pied au visage. J'ai perdu connaissance quelques secondes, avant d'être emmené à l'hôpital. La police m'a gardé 35 heures en garde à vue, mais aucune charge n'a été retenue contre moi, car les policiers ont bien compris que je n'avais commis aucune dégradation. D'ailleurs, après l'interpellation très musclée, ils ont été plutôt sympas avec moi, ils m'ont bien traité.»

Il a depuis déposé plainte à Créteil pour violences avec arme», contre les policiers qui l'ont interpellé. «J'ai de la haine pour celui qui m'a mis un coup de pied dans la gueule. J'espère qu'il va être retrouvé et qu'il témoignera de sa violence. D'ailleurs, je recherche des témoins qui auraient vu la scène», a-t-il dit.

Vous aimerez aussi

Le gouvernement compte renoncer à une partie des mesures annoncées par Edouard Philippe mi-novembre au début du mouvement des «gilets jaunes».
Mouvement social «Gilets jaunes», en direct : les mesures annoncées en novembre finalement maintenues
Mouvement social Gilets jaunes : des ronds-points évacués
Mouvement social La liste des revendications des gilets jaunes

Ailleurs sur le web

Derniers articles