Prélèvement à la source, SMIC, conduite sans assurance... tout ce qui change au 1er janvier 2019

Le 1er janvier réserve traditionnellement son lot de changements pour le portefeuille des ménages français. Marquée par le mouvement des gilets jaunes s’élevant contre la pression fiscale, cette année n’échappe à la règle. Prélèvement à la source de l’impôt, SMIC, prix du timbre… voici tout ce qu’il faut savoir.

Prélèvement à la source

A n’en pas douter, c’est le grand chamboulement de ce début d’année. Le prélèvement à la source de l’impôt entre en vigueur. Concrètement, l’impôt sera désormais déduit avant le versement d’un revenu. Pas de panique donc si, à la fin du mois de janvier, le chiffre figurant en bas à droite de votre bulletin de paie est inférieur à celui indiqué sur vos précédentes fiches de paie. A noter que malgré l’instauration de l’impôt à la source, les contribuables seront appelés au printemps 2019 à déclarer leurs revenus de l’année 2018.

Hausse du SMIC

La revalorisation légale et automatique du revenu minimum prévoit une augmentation d’1,5%. Et si le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé le 4 décembre dernier que les récentes mesures fiscales du gouvernement allaient permettre de «constater une hausse de 3% du smic net au 1er janvier», c’est en réalité parce qu’il inclut dans son calcul les effets d’autres mesures comme la hausse de la prime d’activité (portée à 551, 51 euros) ou bien encore la disparation des cotisations sociales, entrées en vigueur en octobre dernier.

Hausse des prix des timbres

Qu’ils soient rouges ou verts, les prix des timbres vont subir une hausse moyenne d’environ 10%. Il faudra désormais payer 1,05 euro (contre 0,95 euro) pour envoyer une lettre prioritaire et 0,88 euro (contre 0,80 euro) pour une lettre verte. Les lettres recommandées passent de 4,05 euros à 4,18 euros.

Le compte personnel de formation (CPF) crédité en heures

Le CPF s’offre une mue notable. Les heures inscrites et celles acquises au 31 décembre 2018 vont être converties en euros, à raison de 15 euros par heure. Dans les faits, il sera possible de compter jusqu’à 3240 euros pour se former en 2019.

La lutte contre les automobilistes sans assurance renforcée

Alors que 700.000 personnes circuleraient sans assurance, les policiers et gendarmes pourront consulter à partir du 1er janvier les données recensées dans le FVA, le fichier des véhicules assurés adopté par le Comité interministériel de la sécurité routière, le 2 octobre 2015. Objectif : identifier plus facilement les contrevenants qui s’exposent à une amende de 3.750 euros.

Les dates des soldes d’hiver

Les consommateurs adeptes du shoping peuvent d’ores et déjà cocher les dates suivantes sur leur agenda.

Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges : du 2 janvier au 12 février

Reste de la métropole + Martinique et Mayotte : du 9 janvier au 19 février

Guyane : du mercredi 2 janvier au mardi 12 février 

Guadeloupe : du samedi 5 janvier au vendredi 15 février

Saint-Pierre-et-Miquelon : du mercredi 16 janvier au mardi 26 février

La Réunion (solde d’été) : du 2 février au 15 mars

Saint-Barthélémy et à Saint-Martin du samedi 4 mai au vendredi 14 juin 

Inscriptions sur les listes électorales

L’échéance pour s’inscrire sur les listes électorales est étendue. Ainsi, pour les prochaines élections européennes, il sera possible de s’inscrire jusqu’au 31 mars 2019 (et non plus jusqu’au 31 décembre de l’année précédant le scrutin).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles