Le député Joachim Son-Forget lance son parti, «JSFee»

Le député a récemment quitté La République en Marche après avoir été convoqué pour ses dérapages [JACQUES DEMARTHON / AFP]

Alors qu'il claquait la porte de La République en Marche, le 29 décembre, après un dérapage jugé sexiste suivi d'une avalanche de tweets farfelus, Joachim Son-Forget est déjà de retour sur le devant de la scène. Le député des Français de l'étranger a annoncé la création de son propre parti politique, appelé JSFee. 

Faisant référence à ses initiales, le nom du parti signifie également «Je suis Français et européen». Une nouvelle initiative dont le député n'est pas peu fier, lui qui a confié à franceinfo se sentir «libéré, délivré». 

«Ça me donnerait presque l'impression que 'En Marche' est vieux», explique-t-il. «À quoi ça sert de prendre des gens de la société civile s'ils n'ont plus le droit d'expliquer ce qu'ils étaient dans la société civile et qu'ils ressemblent à des photocopies les uns des autres».

Hyperactif depuis plusieurs semaines sur Twitter, Joachim Son-Forget avait même été convoqué par le bureau du groupe LREM à l'Assemblée nationale après une série de tweets douteux, avant de prendre la décision de tirer sa révérence. 

«Je vais jouer à être normal»

Ciblant principalement les jeunes, le représentant à l'Assemblée nationale des Français de Suisse et de Liechtenstein, qui affirme avoir déjà récolté plusieurs milliers d'inscriptions, voit les choses en grand. Son objectif ? Former une liste aux élections européennes en portant les couleurs du parti qu'il veut «normal» : «On va faire un jeu. Je vais jouer à être normal et les gens autour de moi qui veulent me soutenir, ils vont jouer à la même chose et on verra ce que ça donne», a-t-il ajouté. 

En attendant, Joachim Son-Forget a fait une promesse à ses potentiels partisans : les emmener «au bout de [leurs] rêves»

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles