Paris : Mastersound, une future pépinière musicale à la place de La Main jaune

L’espace, qui s’étendra sur 3 000 m2, devrait ouvrir durant l’année 2020. L’espace, qui s’étendra sur 3 000 m2, devrait ouvrir durant l’année 2020. [© martinez barat lafore architecte/oftrack mandrillon]

C’était une adresse mythique des nuits parisiennes, dans les années 1980. La Main jaune, ancienne discothèque de la Porte de Champerret (17e) et premier roller disco de France, va être entièrement transformée.

Le lieu, apparu ­notamment dans le film La boum, ­deviendra ainsi «Mastersound» dans le courant 2020. Cette structure unique en son genre sera ouverte à tous, et consacrée à l’enseignement de la musique. Le projet, qui fait partie des récents lauréats de l’appel à idées «Réinventer Paris», s’étendra sur une surface de 3 000 m2.

Grâce à ses qualités pédagogiques, il a notamment séduit Jean-Louis Missika, l’adjoint parisien au développement économique : «Les musiciens amateurs ou professionnels pourront y enregistrer leurs œuvres et profiter du soutien d’un écosystème très large», avance-t-il.

capture_decran_2019-01-30_a_18.23.09.png

Réorganisés, les locaux seront ­divisés en plusieurs espaces de travail, avec l’aménagement d’une salle de concert, de studios d’enregistrement et d’espaces partagés. Et chacun pourra s’approprier les lieux à sa guise, puis­qu’ils seront accessibles à la ­demande, via une application mobile dédiée.

Un incubateur artistique

Il sera possible de louer une salle pour répéter ou réaliser un clip, de réserver un cours avec un professeur, ou encore de rencontrer des ­experts pour développer un projet ­artistique.

Imaginé comme un immense incubateur, «Mastersound» sera encadré par une équipe de professionnels. Parmi eux, figurera notamment André Manoukian, qui supervisera la partie enseignement, tandis que le directeur de musique du groupe de téléphonie Orange, Vrej Minassian, gérera la partie industrie musicale.

Enfin, le projet se veut ouvert à tous, et à ce titre, une centaine d'enfants aura accès à des cours gratuits tous les mois. Un centre de musicothérapie pour tous les enfants porteurs d’handicaps y sera installé, porté par l'association Les Rois du monde.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles