Reconstruction de Notre-Dame de Paris : entreprises, anonymes, donateurs étrangers, qui donne combien ?

Les travaux de rénovation de la cathédrale Notre-Dame de Paris n'ont pas pu encore être chiffrés.[AFP]

Alors que les travaux de rénovation de la cathédrale Notre-Dame de Paris, en partie dévastée par un incendie de grande ampleur lundi, n'ont pas pu encore être chiffrés, l'élan de générosité ne faiblit pas. La barre du milliard d'euros de dons doit être franchie mercredi.

Grandes entreprises, collectivités, anonymes mais aussi donateurs étrangers : tous se mobilisent pour remettre en état au plus vite l'édifice, symbole de la richesse du patrimoine français. Tour d'horizon. 

000_1fp2s8_0.jpg

 

Des fleurons de l’économie française

LVMH et la famille Arnault : 200 millions d’euros

Groupe l’Oréal et Fondation L’Oréal : 200 millions d’euros

Artemis, société d’investissement de la famille Pinault (Kering) : 100 millions d’euros

Total : 100 millions d’euros

JC Decaux : 20 millions d’euros

Axa : 10 millions d’euros

Sanofi : 10 millions d’euros

Martin et Olivier Bouygues, via leur holding familiale SCDM : 10 millions d’euros

Marc Ladreit de Lacharrière, patron de Fimalac : 10 millions d’euros

La Française des Jeux : 2 millions d’euros

Capgememini : 1 million d’euros

Vinci : non précisé

Michelin : non précisé

Air Liquide : non précisé

Des banques françaises

BNP Paribas : 20 millions d’euros

BPCE : 10 millions d’euros

Société Générale : 10 millions d’euros

Crédit Agricole, via sa fondation : 5 millions d’euros

Les collectivités

Mairie de Paris : 50 millions d’euros

Les départements d’Île-de-France : 20 millions d’euros

La région Île-de-France : 10 millions d’euros

La région Auvergne-Rhône-Alpes : 2 millions d’euros

La région Occitanie : 1,5 million d’euros

Le département des Alpes-Maritimes : 1 million d’euros

La métropole de Toulouse : 1 million d’euros

Mairie de Rennes : non précisé

Mairie de Nantes : non précisé

Mairie de Bordeaux : non précisé

Les particuliers

21 millions ont été récoltés par la Fondation de France et 11 millions auprès des particuliers par la Fondation du Patrimoine, deux organismes chargés de collecter de l'argent. Le centre des monuments nationaux a annoncé avoir reçu 1,2 million d'euros. 

A l’étranger

Lily Safra et la fondation Edmond Safra (Brésil) : 10 millions d’euros

Henry, cofondateur du fonds d'investissement américain KKR et Marie-Josée Kravis (Etats-Unis) : 10 millions de dollars

Walt Disney (Etats-Unis) : 5 millions d’euros

Disney a été la première entreprise américaine à avoir annoncé un don chiffré pour la reconstruction du monument .  Le film centré autour de la cathédrale, «Le Bossu de Notre-Dame», avait rapporté plus de 300 millions de dollars à Disney.

University of Notre Dame (Etats-Unis) : 100.000 euros

L’université catholique a promis un don pour «l'architecture gothique exquise» de l'église.

Ville de Szeged (Hongrie) : 10.000 euros

La municipalité s'estimant redevable envers Paris. En 1879, la capitale française avait aidé à la reconstruction de cette ville du sud du pays, dévastée par une inondation.

Apple (Etats-Unis) : non précisé

La firme à la pomme a annoncé son intention de faire un don pour la rénovation de Notre-Dame mais n’a pas encore précisé son montant.

Roi de Krindjabo, capitale du royaume de Sanwi (Côte d’Ivoire) : non précisé

Un prince de son royaume avait été baptisé dans la cathédrale dans les années 1700.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles