Gilets jaunes, en direct : Emmanuel Macron dévoilera jeudi ses réponses au grand débat

Photo d'illustration.[AFP]

Après le dramatique incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, Emmanuel Macron a reporté ses annonces post-grand débat national au jeudi 25 avril. Les gilets jaunes entendent rester mobilisés. Le 23e week-end de mobilisation s'annonce tendu.

17h57

Emmanuel Macron annoncera jeudi ses réponses au grand débat à 18H00 lors d'une conférence de presse, après l'annulation de son allocution lundi en raison de l'incendie de Notre-Dame, a annoncé vendredi l'Elysée. «Le président de la République s'exprimera à l'issue du Grand débat national et répondra à vos questions lors d'une conférence de presse» au Palais de l'Élysée, précise un communiqué de la présidence

15H25

Un «gilet jaune» blessé le 9 février va déposer vendredi une plainte contre X, soupçonnant un possible fichage «illicite» par l'hôpital parisien l'ayant opéré, a annoncé son avocat à l'AFP.

Ce jour-là, à proximité de l'Assemblée nationale, ce manifestant âgé de 30 ans, Sébastien Maillet, avait eu la main arrachée par une grenade GLI-F4 qui avait explosé. Il avait ensuite été opéré à l'hôpital européen Georges-Pompidou, dans le XVe arrondissement de la capitale.

11h32

Plus de 60.000 policiers et gendarmes seront mobilisés en France samedi  20 avril pour l'acte 23 des gilets jaunes, a annoncé  Christophe Castaner, qui affirme que les «casseurs seront à nouveau au rendez-vous».

Selon le ministre, les «casseurs se sont à nouveau donné rendez-vous demain, dans certains villes de France, à Toulouse, à Montpellier, à Bordeaux et en particulier à Paris». «Leur objectif affiché est clair : reproduire le 16 mars», a poursuivi le ministre en référence à l'acte 20 des gilets jaunes, pendant lequel les Champs-Elysées avaient été l'objet de saccages et de scènes de chaos, entraînant le limogeage du préfet de police de Paris.

Dans la capitale, deux secteurs seront interdits à la manifestation samedi : les Champs-Elysées mais aussi Notre-Dame et ses abords après l'incendie qui a en partie détruit la cathédrale. Présent lors de la conférence de presse, le préfet Lallement a également annoncé avoir interdit deux manifestations, dont le trajet initial prévoyait un départ depuis le secteur de Bercy, dans l'est de la capitale pour rejoindre les Halles ou la place de l'Etoile.

11h28

Un gilet jaune blessé le 9 février va déposer vendredi une plainte contre X, soupçonnant un possible fichage «illicite» par l'hôpital parisien l'ayant opéré, a annoncé son avocat à l'AFP. Ce jour-là, à proximité de l'Assemblée nationale, ce manifestant âgé de 30 ans, Sébastien Maillet, avait eu la main arrachée par une grenade GLI-F4 qui avait explosé. Il avait ensuite été opéré à l'hôpital européen Georges-Pompidou, dans le XVe arrondissement de la capitale.

Sa plainte repose sur un article publié mercredi par la Canard enchaîné. L'hebdomadaire fait état d'un recensement nominatif par les hôpitaux parisiens des personnes blessées lors des manifestations des gilets jaunes, dans un fichier appelé «SI-VIC» (système d'information pour le suivi des victimes), et mis en place après les attentats de 2015 pour faciliter l'identification des victimes d'attaques.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles