Des parents d'élèves mettent en vente une salle de classe sur Le Bon Coin pour empêcher sa fermeture

«Un prix public conseillé» fixé à 82.000 euros est même indiqué sur la page internet. «Un prix public conseillé» fixé à 82.000 euros est même indiqué sur la page internet. [Capture d'écran Le Bon Coin]

Publier une annonce sur Le Bon Coin. C’est le moyen original trouvé par des parents d’élèves de l’école primaire Jules Ferry, dans la commune de Crêts-en-Belledonne (Isère), pour protester contre la fermeture d’une des classes de l’établissement.

«Suite baisse énorme d’effectifs (- 5 élèves) ayant entraîné une fermeture administrative de classe. Vente d’une salle de classe d’occasion, très bon état (construction récente 2012).» C’est par ces mots que l’annonce commence sur le site de vente entre particuliers, avant que des précisions ne soient données sur le bien, à la manière d’une vente en ligne classique. «Salle de classe sans fuite dans le plafond ou moisissure, bonne isolation, sans amiante, totalement équipée avec mobilier récent et équipement numérique dernier cri», peut-on lire par la suite.

«Un prix public conseillé», fixé à 82.000 euros, est même indiqué sur la page internet. «A SAISIR – PRIX A DEBATTRE AUPRES DE L’ACADEMIE DE GRENOBLE», est-il également inscrit en tête d'annonce.  

En réalité, cette annonce, qui ne cherche pas réellement à trouver preneur, a vocation à alerter sur cette fermeture de classe, comme le rapporte France 3 Régions. Le média indique que les parents d’élèves de l’école iséroise avaient tenté une autre opération pour faire entendre leur colère, il y a quelques jours. Une quinzaine de moutons avaient été inscrits dans l’établissement pour rehausser les effectifs et empêcher ainsi la disparition de la classe menacée.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles