Le restaurant PNY ouvre une nouvelle adresse à Pigalle

Paris New York a pour ambition de servir le meilleur hamburger de la capitale. [©PNY]

Pour le plus grand plaisir des amateurs de street food, l’enseigne parisienne de hamburgers PNY, vient d'inaugurer l'ouverture de son cinquième restaurant à Pigalle. A l’intérieur, des frites maison, du cheddar affiné plusieurs mois et une viande de bœuf de qualité.

En provenance d’une ferme de Bretagne, la viande est maturée ce qui permet aux saveurs de se révéler. Elle est ensuite hachée sur place au dernier moment par le chef, puis passée dans un système de cuisson à flamme ce qui lui donne ce petit goût fumé en bouche.

Quant aux frites, elles sont coupées à la main puis affinées dans une grille à lames. En sachant qu’il a fallu plus d’un an à Rudy Guénaire et son associée Graffi Rathamohan pour dénicher la bonne variété de pomme-de-terre et ce goût si particulier.

Au menu de cette nouvelle étape gourmande, les Tots, une entrée de pomme dauphine à l’américaine, au cheddar, bacon et au panko, de la chapelure japonaise, suivie de l’incontournable The return of the cowboy.

double_cowboy.jpg

©PNY

Un hamburger à la viande de bœuf Le Ponclet, au cheddar affiné neuf mois, confit d’oignon, poitrine fumée, beignet d’oignon et à la sauce barbecue (12,50€). Les moins ambitieux pourront opter pour le Morning california, au bœuf, cheddar et avocat frais (12,50€). Le tout accompagné de frites allumettes maison, à la sauce Waldorf ou au cheddar et bacon bites.

Une offre végétarienne est à la disposition des clients avec l’Atomic, cuisiné avec des champignons Portobello, du panko, et du cheddar affiné neuf mois (12€), avec la possibilité pour chaque hamburger de le commander avec du pain sans gluten.

En dessert, PNY a misé sur une carte réduite mais goûteuse. Difficile de passer à côté des pancakes maison, parsemés de noix de pécan, de morceaux de banane et nappés de chocolat fondu (8€). On peut aussi se laisser tenter par le Devil profiterole, un gros chou à partager au pralin maison, glace vanille de Madagascar et au chocolat fondu.

Sous les stores japonais en terrasse ou à l’intérieur au sein d’un décor façon vaisseau spatial à contre-tendance, la dégustation se fait toujours sur un fond de musique rap ou techno. Plus de 2000 sons ont été enregistrés sur des vinyles 45 tours.

l1010679-dxo.jpg

©PNY

Côté boissons, PNY est équipée d’une chambre à fûts avec dix robinets pression. Elle renferme une sélection de bières françaises et d’autres importées des meilleures brasseries du monde comme la bière japonaise Hitachino brassée avec des riz spéciaux (13,50€ les 50cl), la Stone de Californie ou encore la De Molen, une bière blonde hollandaise (8,90€ les 50 cl).

l1010832-dxo.jpg

©PNY

Paris New York Paris, 24, rue Pierre Fontaine (9e).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles