Nami, le bar à cocktails caché sous le Gyoza bar

Le sous-sol veut vite devenir un haut-lieu de la mixologie parisienne.[DR]

Les speakeasy ont toujours la cote à Paris. Dernier en date : le Nami. Il est caché sous le temple des raviolis japonais du passage des Panoramas : le Gyoza bar. Pour y accéder, c’est la deuxième à droite au fond du bar.

L’escalier nous mène au sous-sol : ambiance tamisée et éclairage néons au plafond. Pierre Marquet est aux manettes derrière le comptoir. Quand il se lance dans une création, il enfile son tablier qui ressemble davantage à un gilet pare-balles.

Ce barman multi-cartes a perfectionné sa maîtrise du cocktail au fil de belles références : Marriott  Champs-Élysées, Hotel du Collectionneur… Il a également fait partie de l’aventure Big Mamma avec les lancements de Pizza Popolare, Pink Mamma et aussi la Felicità. Mais c’est surtout au Paradiso à Barcelone (classé 37e au World's 50 Best Bars 2018) qu’il a pu laisser libre cours à sa créativité.

_f1a7523.jpg

[DR]

Sa carte (évolutive) qu’il présente au Nami est un mix de son histoire : on y trouve des références au Mexique mais aussi à son 18e arrondissement natal avec Château Rouge et Barbès.

Le Marvelous gin and juice (13€) est l’incontournable du moment : gin, jus, glace à l’hibiscu. Servi dans une bouteille givrée on le sirote à l’aide d’une paille en métal. En plus d’être écolo, elle permet de venir « gratter le glaçon » pour influencer le goût du cocktail en faisant fondre la glace.  

_f1a7526.jpg

[DR]

Autre must à tester : le Curry colada. Là encore le contenant est soigné : tout simplement un pot de curry. Mais à l’intérieur c’est rhum, orgeat, coco, citron vert et lassi au curry. Tout en douceur, mais relevé. Avec un spectacle "tout feu, tout flamme" lors de la préparation en bonus.

Le Nami propose en accompagnement des gyozas préparés à l’étage supérieur (classique ou végétarienne, 8 euros les huit pièces) pour accompagner la dégustation. Mais aussi des accompagnements nippons : edamame, pickles, tofu, soja mariné (à partir de 2,5 euros).

Attention, le passage ferme ses portes à minuit. Mais les initiés qui se trouverait déjà au Nami peuvent espérer en profiter un peu plus de la nuit.

Nami Cocktail Club, Gyoza Bar, 56, passage des Panoramas Paris 2e

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles