On a testé la téléportation avec «l'impossible visite» de Flyview , ou la découverte de la face cachée de Paris

Une expérience culturelle et pédagogique riche en découvertes, dévoilant les vrais paysages et espaces confidentiels de la capitale.[©Cnews]

Au cœur d'un Paris méconnu. Après avoir fait survoler la capitale aux visiteurs à bord d'un jet pack, FlyView lance «L’impossible visite», une nouvelle attraction en réalité virtuelle et réalité augmenté permettant de découvrir cette fois-ci la face cachée de la ville lumière, des machineries de la Tour Eiffel aux couloirs secrets du Panthéon.

Plongé dans un décor futuriste, on prend place dans l’un des 34 sièges pivotants du centre de téléportation où nos particules, nous prévient-on, vont être transformées en milliard d’atomes lors de la phase de dématérialisation qui consiste en réalité à visser un casque HTC Vive Focus sur la tête, offrant une vision à 360 degrés. Durée de la téléportation : 18 minutes (15 euros par personne).

Guidé par la voix off de l’avatar Angel, qui invite régulièrement les flyviewers à pivoter pour admirer chaque lieu sous tous ses angles, c’est sur la flèche de la Sainte-Chapelle, qui s'élève tout de même à 75 mètres au-dessus du sol, qu’à lieu la première étape.

Après avoir profité quelques instants de la vue, le voyage se poursuit à l’intérieur de ce joyau du gothique rayonnant, érigé par Saint Louis au XIIIe siècle, où l’on s’émerveille devant les vitraux multicolores qui tamisent une douce lumière et les 87 pétales de la rosace occidentale.

img_hd_sainte_chapelle_5db6eab4cb207.jpg

©FlyView

On file ensuite dans les machineries de la Tour Eiffel, installées au XIX siècle dans les sous-sols, avant de monter au sommet de la Dame de fer où se trouvent les antennes radio et télé. Après avoir été propulsé sous la verrière du Grand Palais, la plus grande d’Europe, on atterrit sur le toit du monument, sur lequel on peut apercevoir des ruches d’abeilles.

img_hd_ascenseur_tour_eiffel_5db6eb15edbba.jpg

©FlyView

L’excursion, agrémenté d’effets sonores et rythmé par un tas d’anecdotes insolites sur les lieux visités, continue dans les couloirs secrets du Panthéon, où les voix de Simone Veille, Jean Moulin ou encore de Marie Curie résonnent encore, puis dans le canal qui coule sous la place de la Bastille. L’occasion de croiser au passage les sépultures des momies enterrées sous la colonne de Juillet, au risque que l'une d'entre elles se reveille sous nos yeux.

img_hd_momie_5db6eadd35153.jpg

©FlyView

Une expérience culturelle et pédagogique riche en découvertes, dévoilant les vrais paysages et espaces confidentiels de la capitale. En effet, il ne s’agit pas d’une reconstitution à partir d’images de synthèses mais de prises de vues réelles tournées en 8K à l’aide de drones au-dessus et à l’intérieur des monuments. Enfin, le parcours se termine en beauté avec une balade sur les toits de Montmartre, au coucher du soleil, où le surnom de «ville lumière» prend alors tout son sens.

FlyView, 30 rue du 4 septembre, Place de l’Opéra (9e).

À suivre aussi

idées sorties «La reine des neiges 2», «Les misérables», «Les éblouis» : les 3 films à voir cette semaine au cinéma
idées sorties Paris : un océan de lumière déferle au Jardin des plantes pour Noël
food Le marché de Rungis investit le Grand Palais

Ailleurs sur le web

Derniers articles