Pakistan : des émeutes éclatent après l'enlèvement, le viol et le meurtre d'une fillette

Le corps de la petite Zainab a été découvert dans une décharge, quatre jours après son enlèvement. [GHAZI AHMED / AFP]

Deux personnes ont été tuées au Pakistan dans des émeutes, déclenchées après l’enlèvement, le viol et le meurtre d’une petite fille de 7 ans.

Le corps de la petite Zainab Ansara a été découvert mardi dans une décharge, quatre jours après son enlèvement, rapporte ABC. 

12 fillettes assassinées en un an

Un drame qui a provoqué la fureur des habitants de la ville de Kasur, alors qu’il s’agit du 12e cas de fillette enlevée, violée puis tuée, en un an. Ils accusent la police de ne pas se consacrer suffisamment à l’enquête sur cette série de crime.

C’est ainsi qu’une manifestation a dégénéré aux abords d’un bureau de police. Alors que les manifestants leurs jetaient des pierres, les forces de l’ordre ont répliqué, tirant en l’air et tuant deux personnes.

La famille de Zainab Ansara a lancé un appel au calme et prié les autorités d’arrêter le meurtrier vivant afin qu’il soit jugé.

L’affaire est remontée jusqu’au dirigeant du Pendjab, Shahbaz Sharif. Des renforts ont été envoyé à Kasur pour l’enquête et l’inspection générale de la police a été sommée de présenter un rapport sur l’assassinat de la fillette. 

Pour l'heure, les enquêteurs ne sont pas en mesure de dire si les douze crimes sont le fait d'un tueur en série. Des images de vidéosurveillance montrant la petite Zainab tenant la main d'un homme inconnu ont été diffusées. 

Le drame fait grand bruit dans l'ensemble du pays. De nombreuses personnalités pakistanaises sont montées au créneau pour réclamer justice.

«J’ai le cœur brisé, dégouté de la société dans laquelle nous vivons. Mes pensées aux parents…», a ainsi écrit Mohammad Amir, joueur de l’équipe nationale de cricket.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles