Des éléphants empoisonnés au cyanure par des braconniers

53 éléphants auraient été tués de cette manière, en 2017. [MARTIN BUREAU / AFP]

Quatre éléphants sont morts au Zimbabwe. Ils ont été empoisonnés au cyanure par des braconniers profitant d'une période de sécheresse pour contaminer les dernières sources d'eau restantes.

Le porte-parole de l'Autorité de gestion des parcs et de la faune du Zimbabwe, Tinashe Farawo, a déclaré à l'agence The Associated Press que les rangers avaient découvert les carcasses fin janvier, dans le parc national de Hwange. Il précise que leurs défenses avaient disparu. 

Le porte-parole assure que les braconniers préfèrent aujourd'hui se tourner vers le poison, plutôt que d'utiliser leurs fusils. Une méthode moins bruyante, alors que la police et les gardes du parc multiplient les patrouilles. Selon lui, les braconniers injectent également du cyanure dans les oranges et les citrouilles, mets favoris des éléphants

L'Afrique du Sud lutte depuis plusieurs années contre le braconnage. Tinashe Farawo affirme que cinquante-trois éléphants sont morts empoisonnés au cyanure l'année dernière. Un chiffre moins élevé que les années précédentes, puisque plusieurs centaines d'animaux avaient perdu la vie dans ces conditions.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles