«Chère Ivanka» : quand les people interpellent les Trump sur la politique migratoire

Ivanka Trump avait déjà été apostrophée de la même manière en novembre 2017, déjà sur une question migratoire. [Brendan SMIALOWSKI / AFP]

Abreuver son fil d'actualité pour qu'elle ne puisse pas ignorer leur message. Plusieurs célébrités qu'Ivanka Trump suit sur les réseaux sociaux ont décidé de l'apostropher sur la politique migratoire américaine, et plus précisément sur la séparation des enfants et de leurs parents.

L'humoriste Amy Schumer, la mannequin Alexa Chung ou encore la femme d'affaires Sophie Amoruso ont toutes relayé le même post sur leur compte, qui interpelle nommément la fille du président américain pour l'exhorter à agir. 

Car, pour tous ces artistes, malgré la volte-face de l'administration Trump en juin dernier, décidant de mettre fin aux séparations des familles de migrants arrivées illégalement aux Etats-Unis - des séparations créant une vague d'indignation mondiale -, la crise continue. 

Et, les célébrités illustrent cela avec des chiffres. 

 

I interrupt this broadcast to bring you... RG @sophiaamoruso

Une publication partagée par Alexa (@alexachung) le

«A l'heure où nous parlons, 572 enfants n'ont toujours pas retrouvé leur famille. Un enfant est mort après avoir été séparé de ses parents. Environ 400 parents ont été renvoyés à la frontière sans leurs enfants. Il y a eu de nombreuses plaintes d'assauts sexuels et physiques dans ces centres de rétention». 

Le post exige donc la «fin immédiate de ces abus» et demande la démission de Kirstjen Nielsen, la ministre à la Sécurité intérieure, qu'il tient responsable de la crise.

Ce n'est pas la première fois que des célébrités alpaguent de la sorte Ivanka Trump.

En novembre 2017, lors de la fête de Thanksgiving, elles avaient interpellé la jeune conseillère à la Maison blanche sur les «Dreamers», ces jeunes immigrés arrivés illégalement aux Etats-Unis, que Barack Obama avait promis de défendre. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles