Tout savoir sur Amy Klobuchar, qui pourrait affronter Donald Trump en 2020

Sa capacité à engranger les soutiens dans des districts de l’Etat du nord penchant traditionnellement pour les républicains a étonné.[AFP]

Alors que la colère d’une partie de l’Amérique contre Donald Trump ne désemplit pas, l’échéance présidentielle de 2020 se profile peu à peu. La démocrate Amy Klobuchar fait partie des prétendants pour tenter de battre l’ancien magnat de l’immobilier.

La sénatrice vient de faire les gros titres des journaux du pays après les élections de mi-mandat. Pour cause, elle a réussi le tour de force d’être réélue pour un troisième mandat consécutif dans le Minnesota. 1,56 millions de citoyens lui ont fait confiance, aucun autre candidat n'a fait mieux aux Etats-Unis.

Sa capacité à engranger les soutiens dans des districts de l’Etat du nord penchant traditionnellement pour les républicains a étonné. De fait, certains observateurs avertis voient en la sénatrice, réputée pour ses opinions modérées, la personnalité idoine pour aller chercher des voix décisives dans des Etats aussi importants que sont la Floride ou l’Ohio. C’est notamment l’avis de Dan Rather, journaliste politique américain. « Elle fait preuve de constance, de sérieux et dispose de compétences.», a-t-il dit sur Twitter. 

Amy Klobuchar, 58 ans, d’origine slovène et suisse, s’était faite remarquer lors des dernières auditions de Brett Kavanaugh devant le Sénat, qu’elle avait interrogé sur sa consommation d’alcool au moment des faits présumés que lui reprochaient alors Christine Blasey Ford. Vexé, le juge conservateur lui avait retourné la question, avant de s’excuser publiquement.

Indépendamment de cet accrochage, elle s’était finalement prononcée contre sa nomination à la Cour Suprême. «Je pense simplement que nous aurions pu avoir quelqu’un d’un peu plus indépendant», a-t-elle ensuite expliqué sur ABC.

Si ses supporters les plus fervents la poussent à se lancer dans la course à la Maison Blanche, Amy Klobuchar se refuse pour l’heure à tout commentaire et réserve sa décision.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles