Un arbitre choque en obligeant un lutteur à couper ses dreads en pleine compétition

L'association sportive interscolaire du New Jersey a demandé de ne plus laisser Alan Maloney arbitrer, afin d'examiner cette affaire. [SNJ Today News]

Un geste qui scandalise. Un lycéen champion de lutte Andrew Johnson a été contraint de faire couper ses dreadlocks en plein tournoi lors d'une compétition inter-lycéenne dans l'État du New Jersey aux États-Unis, vendredi 21 décembre.

L'arbitre de l'événement sportif, Alan Maloney, refusait que le jeune homme participe à la compétition avec ses cheveux longs. Et ce, malgré qu'ils soient couverts par un casque.

Car d'après le règlement des tournois de lutte et d'athlétisme entre lycées du New Jersey, les lutteurs doivent avoir une coiffure courte. Néanmoins, il est possible de combattre avec un casque de lutte qui recouvre entièrement les cheveux longs. 

Selon un journaliste de SNJ Today News, qui assistait à la compétition, les entraîneurs ont tenté de dissuader l'arbitre à couper les dreadlocks du lutteur. Mais rien n'y fait - un ultimatum lui a été donné : couper ou abandonner.

Pour l'heure, l'association sportive interscolaire du New Jersey a demandé de ne plus laisser Alan Maloney arbitrer, afin d'examiner cette affaire. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles