Australie : distribution de bières gratuites contre la vague de chaleur

La bière sera offerte aux clients de l'hôtel tant qu'il fera plus de 45 °C (photo d'illustration). La bière sera offerte aux clients de l'hôtel tant qu'il fera plus de 45 °C (photo d'illustration). [© FRED TANNEAU / AFP]

Alors que l'Australie-Méridionale fait face à des records de chaleur ce jeudi, avec un thermomètre avoisinant les 50 degrés, certains habitants reçoivent... de la bière gratuite.

D'après le Bureau de la météorologie, 49,5 degrés Celsius ont été relevés à Port Augusta, au nord d'Adélaïde – du jamais vu. Dans la ville-même, les températures s'élevaient à 47,7 °C, faisant tomber un record qui datait de 1939. A travers tout l'Etat, les pics ont été dépassés dans plus de treize villes.

Les habitants d'Adélaïde sont habitués à dégouliner de sueur pendant l'été austral, mais peinaient malgré tout face à cette extrême chaleur. D'après les autorités sanitaires de l'Etat, 44 personnes ont été traitées en urgence du fait de la chaleur ces dernières 24 heures. «Pensez à vous enquérir du sort de vos amis les plus âgés, de vos proches, vos voisins et ceux qui sont malades», ont prévenu ces services sur Twitter.

Pas la meilleure des boissons

Si la plupart des habitants de la ville poussent leur climatiseur à fond, certains commerçants n'hésitent pas à surfer sur cette explosion du thermomètre. C'est le cas de l'hôtel Red Lion, qui propose une bière gratuite à tous ses clients tant que la température dépassera les 45 degrés.

Une proposition qui fait son petit effet : le bar de l'établissement a accueilli une centaine de personnes en une heure à peine. Une file d'attente s'est même créée devant l'hôtel, comme en témoignent des comptes Twitter.

L'offre peut être alléchante, mais reste à savoir si, en cas de canicule, la bière est vraiment une bonne idée. Car, que ce soit avec ou sans modération, la consommation d'alcool désaltère mais n'hydrate pas, au contraire son effet diurétique a tendance à dessécher notre organisme. Mais nul doute que l'initiative de l'hôtel Red Lion aurait connu moins de succès si la gratuité avait concerné la limonade, le jus d'orange ou encore l'eau pétillante.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles