Suède : les images d'une femme enceinte sortie d'un train de force créent un tollé

La femme a été transportée à l'hôpital. La femme a été transportée à l'hôpital. [Capture d'écran Facebook/@Lovette Jallow]

En Suède, une vidéo qui circule actuellement sur les réseaux sociaux a provoqué un scandale. On y voit une femme enceinte sortie manu militari d'un train par des agents de sûreté. 

La scène s'est déroulée à la station de métro d'Hötorget, au centre de Stockholm et sous les yeux de plusieurs dizaines de passagers. D'après un porte-parole de la Stockholm SL, l'organisme qui gère les transports publics en Suède, la femme voyageait sans ticket valable avec sa fille. Les agents lui ont alors infligé une amende, lui demandant de la payer ou de quitter le train, mais elle aurait refusé. 

«trop fermes»

«Elle a commencé à crier et à résister», a ajouté le porte-parole, cité par la BBC. Sur les images, les agents font sortir la femme de la rame alors qu'elle est à terre, et l'immobilisent sur un banc.

Les vidéos filmées par les voyageurs ont rapidement fait le tour d'Internet, suscitant l'émoi des internautes.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Tomorrow all the witnesses that came forth with their evidence will be making their own reports. . . In these two videos you can see the victim dragged out of the train, her child taken from her and whilst she attempts to stand up she is held down. The full video is over 5 minutes long and I will try and edit and put it up tonight or tomorrow. . . After everything the Swedish public was shown in the recent @kallafaktatv4 documentary about how aftiswedes are racially profiled and mistreated this shouldn’t surprise anyone even if the victim is pregnant. The victim is currently in the hospital and all I can do is hope the baby is alright because if anything happens to that child. There will be hell to pay.

Une publication partagée par ᒪOᐯETTE ᒍᗩᒪᒪOᗯ (@action4humanity_se) le

«Il y a beaucoup de vidéos [...] qui suggèrent que les agents de sûreté ont été trop fermes», a admis Henrik Palmer, conseiller général en charge du trafic à la Stockholm SL. 

Un acte raciste ?

Plusieurs militants ont par ailleurs accusé les agents de racisme. «Les Suédois d'origine africaine sont victimes de profilage racial et sont maltraités», a ainsi déploré la bloggeuse Lovette Jallow sur Instagram, partageant la vidéo. 

«Quand il s'agit de personnes de couleur, nous avons des preuves que les agents de sûreté font usage de la violence, parfois quand c'est totalement inutile», a ajouté Alan Ali, président de l'association suédoise Men for Gender Equality à la BBC

La femme a été transportée à l'hôpital et deux agents ont été suspendus. Une enquête est actuellement en cours. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles