Montée de tensions avec l'Inde : Islamabad interdit les films de Bollywood

Les films indiens bénéficient d'une forte cote de popularité au Pakistan, où la carrière à Bollywood de l'actrice pakistanaise Mahira Khan est particulièrement suivie. [AFP]

Alors que les tensions se multiplient entre New Dehli et Islamabad, les autorités pakistanaises ont décidé d'interdire la diffusions des films issus des célèbres studios de Bollywood et celles des publicités vantant les mérites de produits indiens.

Un boycott officialisé après l'annonce faite mardi par le ministre pakistanais de l'information, Fawad Chaudhry. «Aucun film indien ne sera diffusé au Pakistan», a-t-il écrit sur Twitter. L'association pakistanaise des exploitants de films a indiqué respecter cette décision et s'y soumettre.

En octobre 2016, pareil choix avait déjà été fait par le Pakistan en raison d'une précédente montée de tensions avec New Delhi. La mesure était restée en vigueur trois mois.

En février 2017, Islamabad avait décidé d'interdire une superproduction intitulée «Raees» au motif qu'elle présentait les musulmans comme des «terroristes». Une polémique avait alors éclaté, le cinéaste et journaliste Hasan Zaidi estimant qu'il s'agissait d'«un exemple du type d'absurdités perpétrées par les croisés de la morale et les bureaucrates serviles du Pakistan».

Les films indiens bénéficient d'une forte cote de popularité au Pakistan, où la carrière à Bollywood de l'actrice pakistanaise Mahira Khan est particulièrement suivie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles