Une planète habitable par l'Homme pourrait avoir été découverte

Le satellite de la Nasa qui a permis la découverte a été lancé en 2018. Le satellite de la Nasa qui a permis la découverte a été lancé en 2018.[Handout / NASA / AFP]

A-t-on trouvé une planète habitable pour l'Homme ? C'est une possibilité, selon un article publié dans la revue Astronomy & Astrophysics.

Les astrophysiciens ont trouvé récement trois nouvelles exoplanètes grâce au satellite TESS, un engin de la Nasa chargé de chercher ces astres. Elles gravitent autour d'une étoile plus petite et plus froide que le Soleil, et l'une d'entre elles se situerait à la limite de la zone habitable. C'est-à-dire que les températures pourraient potentiellement permettre la présence de vie ou d'eau. 

GJ 357d, de son doux nom, reste cependant profondément mystérieuse pour les scientifiques. Il est pour le moment impossible de dire si la planète est gazeuse ou rocheuse, ou même si elle possède une atmosphère. Sans cette dernière, il serait clairement impossible de vivre sur place, étant donné que la température moyenne serait de -53 degrés selon les différents calculs des astrophysiciens. Sa taille est également une énigme, puisqu'il est important de connaître le statut de la planète pour la calculer avec plus de précisions. 

Une planète inatteignable

Une chose est certaine cependant, quand bien même elle serait rocheuse, avec un climat tempéré, pleine de vie et hospitalière pour les êtres humains, la probabilité de s'y rendre est proche de zéro. Et pour cause, la planète se trouve dans la constellation de l'Hydre, à 31 années-lumières de la Terre. Une distance inatteignable avec les connaissances actuelles. À l'heure actuelle, le véhicule le plus rapide reste Helios 2, une sonde d'exploration allemande, et qui atteint une pointe de 253 000 km/h. La vitesse de la lumière étant elle d'environ 300 000 kilomètres par... seconde. Le fossé reste donc gigantesque. 

À suivre aussi

Plusieurs phénomènes étranges ont été observés.
Espace Le trou noir supermassif au centre de notre galaxie est de plus en plus vorace
Une étoile à neutrons (illustration).
Espace Une étoile «trop massive pour exister» intrigue les scientifiques
Cinéma Premier homme sur la Lune : les 10 films à voir sur la conquête spatiale

Ailleurs sur le web

Derniers articles