50 fêtards saccagent sa maison, louée à un couple sur Airbnb

Les jeunes gens s'étaient rassemblés pour célébrer la fin de leur année d'étude. Les jeunes gens s'étaient rassemblés pour célébrer la fin de leur année d'étude. [HOANG DINH NAM/AFP]

Tyler McBride, un habitant de London, en Ontario au Canada, pensait être tranquille en louant sa maison à un jeune couple sur Airbnb. Il se trompait. Ses deux locataires ont organisé une soirée étudiante durant laquelle des dizaines de jeunes ont tout saccagé.

Sur sa page Airbnb, Tyler McBride indiquait pourtant : «prière de ne pas faire la fête, de ne pas fumer, et de retirer vos chaussures». Au lieu de ça, «il y avait des trous dans de nombreuses pièces, des fenêtres cassées, beaucoup de débris de verre, des miroirs fracassés, et tout ce qui était dans les tiroirs a été pris et jeté sur les murs», détaille le propriétaire.

La police est intervenue à la demande des voisins incommodés par le bruit. Six jeunes de 18 ans et trois mineurs ont été arrêtés.

54.000 euros de dégâts

Selon Radio-Canada, il a fallu près de deux mois pour évaluer l'ampleur des dégâts. Tyler McBride estime que la facture totale s'élève à 80.000 dollars canadiens, soit 54.000 euros. Airbnb a proposé de couvrir une partie des réparations.

Pour le moment, le Canadien a retiré sa propriété du site mais il espère pouvoir à nouveau la proposer à la location après les travaux. Peu rancunier, il considère que sa mésaventure est un «cas isolé» et que Airbnb reste «un bon système».

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles