Royaume-Uni : une apprentie écolo de 7 ans met la pression sur un groupe américain

Jessie Stephenson souhaite que Crayola mette en place un programme de recyclage de ses feutres au Royaume-Uni, comme ce qu'elle fait déjà aux Etats-Unis. Jessie Stephenson souhaite que Crayola mette en place un programme de recyclage de ses feutres au Royaume-Uni, comme ce qu'elle fait déjà aux Etats-Unis. [Capture d'écran Change.org]

Greta Thunberg fait des émules. Une fillette britannique de 7 ans, Jessie Stephenson, a lancé une pétition visant le groupe américain Crayola, pour qu'il rende ses feutres recyclables. Un texte déjà signé par près de 70.000 personnes.

«J'aime beaucoup utiliser les feutres Crayola, mais je ne veux plus les utiliser maintenant que je connais leur impact sur l'environnement», a écrit la jeune Londonienne dans sa pétition sur le site Change.org. A la fin de celle-ci, Jessie demande à ce que la firme mette en place un programme de recyclage au Royaume-Uni, comme ce qu'elle fait déjà aux Etats-Unis. «Alors nous pourrons continuer à colorier sans nous sentir coupables !», a-t-elle conclu.

Au vu du succès de sa pétition, elle a envoyé il y a quelques semaines une lettre à Crayola, qui lui a répondu par courrier. Mais la fillette a du caractère, et a déclaré qu'elle n'était «pas heureuse» de la réponse. «Ils n'ont rien promis et ont ignoré ma demande de rencontre avec eux», a-t-elle regretté, ajoutant qu'elle n'abandonnerait pas. Preuve de son obstination, elle a diffusé une vidéo dans laquelle elle prie les internautes de garder leurs vieux feutres à la maison et de continuer à partager sa pétition.

La députée locale soutient son initiative

Jessie a le soutien total de la cheffe de son établissement, Sue Harte, ainsi que de toute son école, très impliquée dans la cause environnementale - tous les élèves ont été emmenés à une marche en faveur du climat à Londres il y a quelques semaines. «C'est merveilleux qu'une si jeune enfant ait la conscience et la volonté de faire quelque chose pour rendre le monde meilleur et le soutien qu'elle a eu a été fantastique», a déclaré la directrice, citée par The Independent.

Même la députée locale Vickie Foxcroft, membre du Parti travailliste, a partagé la pétition de la petite fille sur les réseaux sociaux. «Le changement climatique est l'un des principaux problèmes pour lesquels les jeunes me contactent. Leur avenir les inquiète et c’est formidable de les voir faire pression en faveur du changement», a-t-elle salué. De là à faire bouger les grandes multinationales ? Seul l'avenir le dira.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles