Mort de la chanteuse Goo Hara : la thèse du suicide évoquée après la découverte d'une note

Goo Hara a été membre du groupe Kara de 2008 à 2015, avant de se lancer dans une carrière en solo. [Capture d'écran Instagram / koohara__]

La star de la K-pop Goo Hara, âgée de 28 ans, retrouvée morte dimanche 24 novembre à son domicile à Séoul (Corée du Sud), s'est-elle suicidée ?

L'hypothèse, évoquée par de nombreux fans, a pris de la consistance, avec la révélation par le South China Morning Post de la découverte d'une note manuscrite qualifiée de «pessimiste» sur sa table.

L'ex-membre du groupe Kara (un «girl group» dont le nom signifie «Douce mélodie» en grec) avait déjà été retrouvée inconsciente chez elle il y a six mois par son manager, après ce qui ressemblait à une tentative de suicide. Elle avait dû ensuite être hospitalisée, et s'était peu après excusée auprès de ses fans pour avoir causé «des inquiétudes et une agitation».

Cet épisode tragique avait suivi une rupture difficile avec son ex-petit ami, l'ancien footballeur sud-coréen Choi Jong-Bum, qui lui avait fait du chantage, la menaçant de détruire sa carrière en mettant en ligne une sextape d'elle. Elle l'avait poursuivi en justice en septembre 2018, et celui-ci avait été condamné à de la prison avec sursis.

La K-pop déjà endeuillée le mois dernier

Le décès de Sulli, une autre star de la K-pop dont elle était proche, l'a également beaucoup affectée. L'ex-chanteuse du groupe f(x) a été retrouvée morte le mois dernier chez elle à Séoul, dans des circonstances similaires à celles de la disparition de Goo Hara, après un long combat contre le harcèlement en ligne.

Un cyber-harcèlement dont l'ex-chanteuse de Kara - l'un des premiers groupes féminins à avoir popularisé la K-pop à travers la planète - s'était également plaint publiquement, exposant la face cachée du monde de la K-pop, fait de fans parfois un peu trop possessifs et intrusifs, de dépressions, de suicides et de scandales.

Ce drame met également en lumière un problème plus large, qui concerne l'ensemble de la société sud-coréenne. Le pays possède l'un des taux de suicide les plus élevés au monde. Selon le gouvernement, il est même une des principales causes de mortalité chez les moins de 40 ans.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du décès de Goo Hara.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles