Leonardo DiCaprio répond à Jaïr Bolsonaro qui l'accuse d'avoir «donné de l'argent pour brûler l'Amazonie»

«Ce mec, Leonardo DiCaprio, il est cool, n'est-ce pas ? Il a donné de l'argent pour que l'Amazonie soit brûlée», a affirmé le président devant ses partisans[MANDEL NGAN / AFP]

Le président brésilien Jair Bolsonaro a accusé Leonardo DiCaprio d'avoir financé les incendies qui ont ravagé l'Amazonie cette année, sans toutefois apporter la moindre preuve. L'acteur lui a répondu sur Instagram, ce samedi 30 novembre.

«Ce mec, Leonardo DiCaprio, il est cool, n'est-ce pas ? Il a donné de l'argent pour que l'Amazonie soit brûlée», a affirmé le président devant ses partisans. «DiCaprio, bon sang, tu contribues aux feux en Amazonie», a-t-il répété, cette fois dans une vidéo publiée le même jour sur les réseaux sociaux. 

«Que font les ONG ? Quelle est la chose la plus simple à faire ? Mettre le feu à la forêt, prendre des photos, faire des vidéos», poursuit-il, avant de conclure : «WWF fait une campagne contre le Brésil et a contacté DiCaprio. Il a donné 500.000 dollars». Eduardo Bolsonaro, le fils du président brésilien, assurait de son côté sur Twitter que l'acteur oscarisé avait offert la somme de 300.000 dollars à «l'ONG qui a mis le feu à l'Amazonie».

Ces accusations surprenantes interviennent après l'arrestation de quatre membres de la Brigade des incendies d'Alter do Chão, une ONG brésilienne de pompiers volontaires. Selon la police, des «indices» prouveraient que ces quatre individus avaient provoqué les feux dans le but de revendre les images à WWF

Les pompiers ont été relâchés au bout de deux jours sur ordre d'un juge. 

Samedi 30 novembre, Leonardo DiCaprio a répondu sur Instagram, en prenant de la hauteur vis-à-vis de ces accusations : «En ce moment de crise pour l'Amazonie, je soutiens le peuple brésilien qui travaille à préserver son héritage culturel et naturel». Se présentant comme un «acteur et un environnementaliste», il a indiqué que «le futur d'écosystèmes irremplaçables était en jeu».

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

At this time of crisis for the Amazon, I support the people of Brazil working to save their natural and cultural heritage. They are an amazing, moving and humbling example of the commitment and passion needed to save the environment. The future of these irreplaceable ecosystems is at stake and I am proud to stand with the groups protecting them. While worthy of support, we did not fund the organizations targeted. I remain committed to supporting the Brazilian indigenous communities, local governments, scientists, educators and general public who are working tirelessly to secure the Amazon for the future of all Brazilians.

Une publication partagée par Leonardo DiCaprio (@leonardodicaprio) le

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles