Britney Spears : internée, elle rassure ses fans et charge son ancien manager

Placée sous la tutelle de son père, l'interprète de Toxic se bat contre des problèmes mentaux depuis de nombreuses années [VALERIE MACON / AFP]

Internée en hôpital psychiatrique au début du mois d’avril pour cause de «détresse émotionnelle», Britney Spears est sortie du silence ce mardi 23 avril.

Dans un message vidéo publié sur sa page Instagram, la star a voulu faire taire les «folles» rumeurs sur les raisons qui l’ont conduites à intégrer l’hôpital, en particulier celle qui voudrait que ce soit son propre père qui ait demandé à ce qu’elle soit internée de force parce qu’elle ne voudrait plus prendre son traitement contre la dépression et la bipolarité.

«Salut ! Je m’adresse à tous ceux qui sont inquiets pour moi, tout va bien. Ma famille traverse une période très stressante en ce moment, donc j’ai simplement besoin d’un peu de temps pour moi. Mais ne vous en faites pas, je serai de retour très bientôt», déclare-t-elle. 

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

I wanted to say hi, because things that are being said have just gotten out of control!!! Wow!!! There’s rumors, death threats to my family and my team, and just so many things crazy things being said. I am trying to take a moment for myself, but everything that’s happening is just making it harder for me. Don’t believe everything you read and hear. These fake emails everywhere were crafted by Sam Lutfi years ago... I did not write them. He was pretending to be me and communicating with my team with a fake email address. My situation is unique, but I promise I’m doing what’s best at this moment You may not know this about me, but I am strong, and stand up for what I want! Your love and dedication is amazing, but what I need right now is a little bit of privacy to deal with all the hard things that life is throwing my way. If you could do that, I would be forever grateful. Love you

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears) le

Britney Spears poursuit de s’expliquer dans un texte qui accompagne la vidéo. «Je voulais vous dire bonjour, car les choses qui sont dites sont devenues hors de contrôle !!! Wow !!! Il y a des rumeurs, des menaces de mort pour ma famille et mon équipe, et tellement de choses folles. J'essaye de prendre du temps pour moi, mais tout ce qui se passe rend les choses encore plus difficiles pour moi. Ne croyez pas tout ce que vous lisez et entendez. (…) Ma situation est unique, mais je promets de faire ce qu’il y a de mieux en ce moment. Vous ne le savez peut-être pas mais je suis forte et je défends ce que je veux ! Votre amour et votre dévouement sont incroyables, mais ce dont j'ai besoin maintenant, c’est d’un peu de vie privée pour faire face à toutes les difficultés de la vie. Si vous pouvez le comprendre, je vous en serais éternellement reconnaissante. Je vous aime».

L’ancien paparazzi Sam Lufti évoqué

Dans son explication, la star évoque des emails envoyés à ses proches, de «faux emails écrits par Sam Lutfi il y a des années», déclare-t-elle. «Je ne les ai pas écrits. Il se faisait passer pour moi et communiquait avec mon équipe via une fausse adresse e-mail».

L’ancien paparazzi, qui a été un temps le manager de la star avant que le père de Britney Spears n’obtienne la tutelle de sa fille, est notamment connu pour avoir été à ses côtés durant son burn out en 2007.

Les parents de Britney Spears avaient accusé Sam Lufti de droguer leur fille à son insu, le qualifiant de «prédateur» souhaitant prendre le contrôle de la vie de la star. Ce dernier s’était défendu arguant que les proches de Britney avaient voulu faire de lui un bouc émissaire. Lufti est aussi connu pour avoir eu des démêlés judiciaires avec Courtney Love et sa fille Francis Bean Cobain qui ont obtenu de la justice de ne plus en être approchées.

La famille mobilisée

La sœur de Britney Spears s’est elle aussi exprimée via Instagram. «Qui était là il y a dix ans ?? J’étais là bien avant tout le monde, et je serai présente bien après. J’aime ma sœur de tout mon cœur. Alors quiconque dit le contraire peut aller se faire foutre avec ses commentaires au sujet de quelque chose qu’il ne comprend même pas. Ne me cherchez pas, ni ceux que j’aime», a-t-elle écrit.

En janvier dernier, Britney Spears avait décidé de faire une pause dans sa carrière pour s'occuper de son père malade. « J'ai choisi de donner la priorité à ma famille. Il y a quelques mois mon père a été hospitalisé et a failli mourir», avait-elle écrit sur ses réseaux sociaux.

Certains médias américains avancent que Britney Spears a été internée pour soigner une dépression déclenchée par les ennuis de santé de son père. Selon TMZ, qui a fait savoir que Britney Spears avait eu droit à une sortie exceptionnelle le 23 avril, la «vraie cause» de son internement serait la recherche d’un traitement médicamenteux plus adapté pour traiter les troubles mentaux qui l'affectent depuis de nombreuses années.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles