Les Bleus à l'Elysée, les Belges avec les supporters : le contraste des célébrations

Les Bleus ont fait la fête au palais présidentiel.[LUDOVIC MARIN / AFP]

Les célébrations de l'équipe de France sur les Champs-Élysées n'ont pas eu l'effet escompté avec un passage éclair pour vite retrouver le président de la République. A la différence des Belges qui ont fait la fête avec leur public.

C'est en effet le seul point noir que l'on retiendra de cette victoire en Coupe du monde. Au lendemain de leur magnifique succès en finale face à la Croatie (4-2), les hommes de Didier Deschamps étaient attendus par tout un peuple sur l'avenue des Champs-Élysées.

Alors qu'un million de personnes s'était amassé sur la plus belle artère du monde, les Bleus, en retard à cause de leur avion et des festivités à leur arrivée à l'aéroport, n'auront passé que quinze petites minutes sur l'avenue. Alors qu'il était prévu que la traversée se fasse en une heure. Mais il semble que l'Elysée ait eu la priorité sur les supporters. 

La fête en Belgique et en Croatie

Les coéquipiers de Paul Pogba, que les fans attendaient pour chanter et danser au moins quelques minutes, ont dû se dépêcher de rejoindre l'Elysée et le Président de la République pour une réception privée filmée par les caméras. Malheureusement les Bleus ne ressortiront pas voir leur public pour montrer le trophée et partager cette immense joie.

Un contraste énorme avec d'autres sélections, qui n'ont pas gagné la Coupe du monde, mais qui ont tenu à partager leur bonheur lors de leur retour. C'est le cas notamment de la Belgique, qui a célébré ses joueurs dimanche, au lendemain de leur troisième place en Russie.

Même son de cloche chez les Croates, battus en finale par l'équipe de France, qui ont fait la fête à Zagreb pour le meilleur résultat de leur histoire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles