Tony Parker rachète une station de ski du Vercors

Voici dix mois que les deux parties négocient la vente de la SEVLC à la société de Tony Parker.[STREETER LECKA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Le basketteur français Tony Parker a officiellement racheté, ce lundi, la station de ski des villages de Villard-de-Lans et de Corrençon-en-Vercors (Isère).

Le basketeur, qui évolue aux Charlotte Hornets, a été présenté aux élus, dans les locaux du siège du SEVLC (Société d’équipement de Villard et de Corrençon), au pied des pistes, à Côte 2000. Pour rappel, le rachat est de 76,8% des parts du SEVLC, qui gère les remontées mécaniques du domaine.

«C’est une question d’opportunité, on m’ parlé de ce projet de venir dans le Vercors avec la possibilité de faire quelque chose d’hyper sympa, j'ai dit « pourquoi pas », a exposé Tony Parker. C’est une aventure humaine, on est tombé amoureux de cet endroit. Après, j'ai toujours une vision dans ce que je fais, j'ai trouvé ce projet cohérent. Pour que la station ressemble à ce que je souhaite, il faudra 6 ou 7 ans».

Nicolas Batum aussi dans le coup

Nicolas Batum, autre international tricolore évoluant en NBA, Marie-Sophie Obama, ancienne joueuse aujourd'hui présidente de la section féminine de l'Asvel Lyon-Villeurbanne et Ruben Jolly, président fondateur du groupe lyonnais Federaly, accompagnent Tony Parker dans ce rachat.

Deux «locaux» font aussi partie des porteurs du projet: outre l'adjoint au maire de Corrençon-en-Vercors Guillaume Ruel, figure parmi les actionnaires Sébastien Giraud, un restaurateur de Villard-de-Lans qui sera chargé de l'exploitation et du personnel de la station.

Voici presqu'un an que les deux parties négocient la vente de la SEVLC à la société de Tony Parker, qui souhaite proposer «une offre quatre saisons».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles