Aucune sanction contre le club italien de Cagliari après les cris racistes contre Moïse Kean

Le jeune attaquant italien de la Juventus Turin avait été la cible de cris racistes alors qu’il célébrait son but.[Spi / Icon Sport]

Incompréhensible ! Alors que les images avaient indigné le monde entier, la Ligue italienne de football a décidé mardi de ne pas sanctionner le club de Cagliari, à la suite des cris racistes adressés à Moise Kean, le 2 avril dernier.

A la surprise générale, la commission de discipline de la ligue italienne a estimé que «les chants en question étaient certes répréhensibles, mais n’avaient eu qu’une incidence limitée sur le déroulement du match.»

Le jeune attaquant italien de la Juventus Turin avait été la cible de cris racistes alors qu’il célébrait son but immobile, silencieux et bras écartés devant une tribune, après avoir assuré la victoire de son équipe (2-0).

L’international italien, âgé de 19 ans, n’était pas la seule victime ce jour-là. Le milieu de terrain français de la Juventus Blaise Matuidi et le défenseur brésilien Alex Sandro avaient eux aussi été visés par des cris de singe lors de ce match de la 30e journée de la série A.

Vives réactions sur les réseaux

Sur Twitter, les réactions ne se sont pas faites attendre. Entre choc et énervement, plusieurs personnes ont commenté avec dégoût cette non-sanction.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles