Milan ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver 2026

L'Italie accueillera les JO d'hiver pour la 3e fois de l'Histoire. L'Italie accueillera les JO d'hiver pour la 3e fois de l'Histoire.[ Fabio Ferrari / LaPresse / Icon Sport]

Les Jeux Olympiques d’hiver sont de retour en Italie. Soixante-dix après Cortina d’Ampezzo (déjà) et vingt ans après Turin, la candidature transalpine de Milan/Cortina d’Ampezzo a été désignée, ce lundi, pour organiser les JO 2026 au détriment du duo Stockholm/Are (47 voix contre 34).

Une déception pour la Suède qui devra encore patienter avant d’organiser ses premières olympiades. «Nous sommes fiers de ce superbe résultat. C’est l’Italie qui a gagné, tout un pays qui a travaillé uni avec l’ambition de réussir et d’offrir au monde un évènement sportif mémorable», s’est félicité le chef du gouvernement Giuseppe Conte sur Twitter.

«C’est une journée historique et la victoire de tous les Italiens. C’est l’Italie, l’avenir et le sport qui gagnent», a réagi de son côté déclaré Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur et homme fort du gouvernement italien.

Après la candidature avortée de Rome pour les JO d’été 2024, les cités italiennes ont su se montrer convaincantes à la faveur d’une union sacrée cette fois réussie entre monde économique et politique. Mais également avec la promesse d’une compétition éco-responsable, même si les deux villes sont distantes de plus 400 kilomètres ainsi que le soutien populaire. «Ce qui a vraiment fait la différence, c’est la différence dans le niveau de soutien populaire aux deux candidatures et c’est peut-être pour cela que la ville de Stockholm n’était pas prête à signer le contrat ville-hôte», a expliqué le président du CIO Thomas Bach.

La cérémonie d’ouverture de ces 25e JO d’hiver de l’Histoire (6-22 février) devrait se tenir dans la capitale de la Lombardie, alors que les épreuves de ski alpin se tiendront à 200 kilomètres au nord à Bormio pour les hommes et du côté de Cortina d’Ampezzo pour les femmes. Mais avant 2026, les prochains Jeux olympiques d'hiver auront lieu en 2022 à Pékin.

À suivre aussi

Les joueuses de l'équipe de France de handball dépitées après leur défaite face au Danemark au Mondial, le 6 décembre 2019 à Kumamoto au Japon  [CHARLY TRIBALLEAU / AFP]
Handball Mondial de hand : faut-il s'inquiéter pour les Jeux ?
Judo Championne olympique au chômage, Emilie Andéol a retrouvé un travail
Emilie Andéol avait été sacrée championne olympique aux JO de Rio en 2016.
Judo La championne olympique Emilie Andéol, désormais au chômage, se confie sur sa «galère»

Ailleurs sur le web

Derniers articles