Les vols d'arme se multiplient chez les forces de l'ordre

Par
Mis à jour le Publié le

Le 16 août dernier, une prostituée est tuée dans le Bois de Boulogne alors qu'elle tente de défendre un client. Sauf que les douilles de l'arme correspondent à celles d'une arme de service d'un policier.

Depuis début 2018, les vols d'arme sont en forte hausse chez les forces de l'ordre.

Une situation qui s'explique, selon le ministère, par le fait que depuis les attentats les forces de l'ordre sont autorisées à garder leur arme lorsqu'ils ne sont pas en service.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles