Attentat de Christchurch : le monde musulman entre tristesse et colère

Par
Mis à jour le Publié le

La Nouvelle-Zélande, et plus précisément la communauté musulmane du pays, ont reçu des hommages du monde entier après l'attaque de deux mosquées de ce vendredi. Les fidèles musulmans se sont recueillis, à la sortie des offices vendredi, et la tristesse se mêlait à la colère.

Quelques heures après le double attentat terroriste en Nouvelle-Zélande, ce sont tous les musulmans du monde entier qui sont blessés. Dans une mosquée de Beyrouth au Liban, la prière du vendredi est dédiée aux victimes.

«Nous voyons la haine et la rancœur chez ceux qui sont entrés et ont tué des musulmans. Ils accusent injustement les musulmans d'être des terroristes. Ça, c’est du terrorisme», a détaillé l’imam Wassim Marzouk, lors de la prière du vendredi.

En Indonésie, le pays musulman le plus peuplé, les fidèles sont horrifiés. Au Pakistan, un pays fréquemment touché par des attaques, la colère se mêle à la peine.

Mais plus que la communauté musulmane de Nouvelle-Zélande, ce sont tous les fidèles qui sont plongés dans la tristesse. Les hommages se multiplient aux quatre coins de la planète.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles