iPad Pro : notre prise en main de la tablette relookée et surpuissante d’Apple

Les nouveaux iPad Pro seront lancés le 7 novembre. [© Apple]

Du design inédit en passant par de nouvelles gestuelles, l’iPad Pro version 2018 subit une profonde mutation. Apple a revu sa copie pour offrir une tablette à la page, dans un marché qu’elle domine depuis le lancement du premier iPad en 2010.

A l’issue de la keynote du 30 octobre à New York, nous avons pu prendre en main ce nouveau bébé qui compte faire la différence face à la concurrence et la montée en puissance de Microsoft avec sa gamme Surface. L’iPad Pro sera lancé le 7 novembre, à partir de 899 euros.

Un écran totalement repensé

ipad_pro_apple.jpg

© Nicolas Cailleaud pour CNEWS

La marque à la pomme, qui annonce avoir vendu plus de 400 millions de ses tablettes depuis 2010 dans le monde, marque ici une véritable rupture avec les précédents modèles. Le nouvel iPad Pro arbore un écran bords à bords, inspiré des derniers iPhone X, XS et XR.

Toutefois, il s’en distingue sur de nombreux points. A commencer par la fameuse encoche noire qui empiète sur les écrans des iPhone haut de gamme d’Apple. Ici, la société de Cupertino exploite les contours de sa tablette pour inclure la technologie Face ID avec un minimum de place, de sorte que l’encoche disparaît. Une fois en main, les côtés noirs sont certes plus épais que sur un iPhone X, mais la surface de l’écran est bien plus flatteuse.

ipad_pro_apple_1.jpg

© Nicolas Cailleaud pour CNEWS

L’iPad Pro se décline d’ailleurs en deux versions : 11 pouces et 12,9 pouces. La première reprend la succession de la version 10,5 pouces pour étirer légèrement son écran, sans plus d’encombrement, tandis que la seconde version conserve la même surface que le 12,9 pouce déjà existant, mais en lui offrant un encombrement bien mieux optimisé puisque sa taille est diminuée de 25 %. L’objet se révèle d’ailleurs bien plus facilement manipulable, tout en conservant l’attrait d’un très grand écran. Autre détail intéressant, Apple mise ici sur des coins d’écrans arrondis, afin de suivre l’exercice de design inspiré par les écrans des smartphones actuels. Toutefois, les tranches de l’iPad Pro se distinguent en adoptant des bords plats, sur le modèles des récents MacBook Pro.

ipad_pro_apple_2018_photo.jpg

© Nicolas Cailleaud pour CNEWS

Face ID intégré de manière subtile

Mais alors quid de l’intégration de Face ID, puisque le bouton Home et son capteur d’empreintes digitales disparaissent ? Apple a ici pensé à inclure sa caméra True Depth dans un espace plus restreint, pour libérer de l’espace. A l’essai, celle-ci fonctionne de la même manière que sur les iPhone X et nous a paru identifier le propriétaire de l’iPad aussi rapidement que sur les mobiles. Toutefois, les développeurs de cette tablette ont pris en compte les cas d’usage de ces modèles, puisque la technologie Face ID fonctionne aussi bien lorsque l’iPad est utilisé horizontalement que verticalement. Et si par mégarde, l’utilisateur cache la caméra avec ses doigts lorsqu’il prend en main l’iPad, l’écran lui indique par une petite flèche virtuelle qu'il doit retirer ses doigts de la caméra. A noter, l'iPad conserve un appareil photo dorsal de 12 Mpixels.

Un Apple Pencil plus intuitif et pratique

apple_pencil_ipad_pro_2018.jpg

© Nicolas Cailleaud pour CNEWS

Afin d’accompagner ce produit, Apple a repensé son accessoire phare : l’Apple Pencil. Vendu séparément (135 euros l’unité), cette 2e génération du crayon tactile s’offre en premier lieu un aimant qui lui permet d’être en permanence « attaché » à l’iPad. Une idée reprise des Surface Pro de Microsoft, mais qui fait sens pour les professionnels qui investiraient dedans. D’autant que cette attache aimantée s’offre une évolution intéressante puisque celle-ci profite de la recharge par induction. Elle est symbolisée dès que l’on aimante le Pencil à l’iPad, puisqu’une icône apparaît à l’écran pour indiquer le niveau de recharge du crayon.

L’objet inclut également une nouvelle gestuelle pour gagner du temps lors de son usage. En tenant le crayon, il suffit de tapoter deux fois rapidement avec son index sur sa tranche pour activer une seconde tâche à sa mine. En dessinant avec, il est par exemple possible de basculer en mode gomme grâce à ce geste. A noter que cette fonction est entièrement paramétrable selon les applications et les besoins de son utilisateur.

Point important, la zone de sensibilité tactile du crayon recouvre tout son pourtour prêt de la mine, ce qui n’implique pas de porter le Pencil d’une certaine manière. Sa texture et son design ont également été repensés. Ainsi, l’Apple Pencil 2 adopte une matière légèrement granulée, à la manière d’un crayon à dessin pour tenir mieux en main, par rapport à la surface entièrement lisse de son grand frère. En outre, son look n’est pas sans faire penser à celui d’un crayon à papier.

De la puissance sous le capot

Le châssis de l’iPad Pro renferme un processeur A12X Bionic qui semble aussi puissant que l'A12 Bionic enfermé dans les iPhone XS et XR. L’objet promet ici d’être plus puissant que certains PC portables dernier cri. Il se révèle notamment très impressionnant lorsqu’il s’agit de traiter des contenus en réalité augmentée. Une nouvelle version d’Adobe Photoshop devrait d’ailleurs contenter les créatifs, que cet iPad Pro compte particulièrement draguer. Côté stockage mémoire, Apple propose des formats de 64 Go à 1 To.

bienvenue USB-C, adieu la prise jack

Enfin, les iPad Pro profitent d’une nouvelle prise. Exit la prise lightning, Apple cède aux réclamations autour de l’USB Type C, afin de lui offrir plus de polyvalence. A l’instar d’un MacBook Pro, il est ainsi possible de le relier à de nombreux appareils compatibles sur le marché et notamment vers des écrans tiers pour basculer son contenu. La tablette peut même recharger un iPhone, grâce à un câble USB-C/Lightning, voire d’autres produits imagine-t-on. Signe des temps, l'iPad Pro abandonne a son tour la fameuse prise jack, à l'instar des iPhone, il faudra donc utiliser un casque sans fil pour profiter de l'audio. Les quatre hauts-parleurs ont été conservés.

iPad Pro, Apple, le 7 novembre, à partir de 899 euros pour le 11 pouces et 1.119 euros pour le 12,9 pouces.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles